Il y a presque 50 ans sortait au cinéma le film Les Granges Brûlées

Film emblématique par excellence et portant à l’écran la vie des gens du Haut-Doubs sous la neige dans les années 70 sur fond de meurtre, le film « Les Granges Brûlées » reste un marqueur fort du 7e art pour la région. Tourné à l’hiver 1972 et sorti le 30 mai 1973, ce long-métrage réalisé par Jean Chapot avec Simone Signoret et Alain Delon en Guest stars fête son demi-siècle non sans une certaine nostalgie de cette époque.

298
L’affiche française du film des Granges Brûlées.

Le film débute par la découverte du cadavre d’une femme retrouvé dans la neige dans la campagne du Haut-Doubs. Rapidement, le juge d’instruction Pierre Larcher qui dirige l’enquête (campé par Alain Delon) soupçonne un membre d’une famille qui habite non loin du lieu où le crime a été commis. D’emblée celle qui règne sur la famille Cateux, Rose (Simone Signoret) s’oppose au magistrat. Durant ce long-métrage, on découvre les débuts de jeunes actrices et acteurs comme, Miou-Miou ou encore Bernard Le Coq secondés par de solides seconds rôles à l’instar de Christian Barbier (qui a joué dans la série télé l’Homme du Picardie), Jean Bouise et Paul Crauchet qui venait régulièrement en vacances dans le Haut-Doubs. Bon nombre des scènes du film ont été tournées au Larmont sur les hauteurs de Pontarlier dans une ferme isolée « la Grange des Miroirs » perchée à 1 225 mètres d’altitude qui est restée dans son jus.

Les débuts de Miou-Miou et de Bernard Le Coq au cinéma

Le tournage du film a été plus que compliqué. Jean Chapot, le réalisateur a été relégué au second plan par Alain Delon qui était producteur et qui a, très vite, pris en main le tournage jugeant que le metteur en scène manquait d’autorité. Après les Granges Brûlées, ce dernier ne tournera plus aucun film pour le cinéma privilégiant plutôt le petit écran. L’intrigue du film est très similaire à celle de l’Affaire Dominici sorti la même année. La bande originale des Granges Brûlées est signée Jean-Michel Jarre qui réalisait là sa première composition pour le cinéma.