La Troupe des Etincelles brille à nouveau pour les enfants malades

En plus de 20 ans, plus d’un demi-million d’euros a permis de rendre plus douce la vie des enfants malades et de leurs familles. Tout ça grâce à la musique et une bande de bénévoles qui font perdurer cette belle aventure humaine. 

209
Les bénévoles ont enfin retrouvé la scène depuis janvier.

C’est une belle histoire qui commence par un drame. En 1999, Carole Duval alors adolescente voit son petit voisin Martin emporté par une leucémie. Une injustice bien sûr mais aussi un sentiment d’impuissance qui déclenche chez elle et ses proches une étincelle. « Nous avons eu envie de nous mobiliser et de nous battre pour améliorer le quotidien des enfants hospitalisés » confie celle qui aujourd’hui encore préside la Troupe des Etincelles.

Leur idée est simple. Proposer au public un spectacle musical, festif, qui permettent à la fois de collecter des fonds mais aussi de sensibiliser à cette cause qui leur tient à cœur. Depuis plus de 20 ans, la troupe sillonne donc la région et occupe la scène. « Nous sommes une vingtaine d’artistes amateurs, chanteurs, danseurs ou acteurs ainsi que des techniciens et régisseurs. Le spectacle est le résultat de longs mois de travail » précise-telle. Répétitions, construction de décors, confection de costumes… s’enchaînent à un rythme effréné avant de se présenter devant le public.

Le cinéma en chanson

Cette année par exemple, après plus de deux années de silence, les Etincelles se sont inspirés des grands personnages du cinéma en construisant une histoire « Des clips et des claps ! » autour d’un réalisateur en mal d’inspiration. « En nous appuyant sur la variété française et des comédies musicales, on va retrouver des scénettes avec Charlie Chaplin, James Bond, Jack Barrow, Rabbi Jacob … ».  Une fresque musicale pour petits et grands, «100% Made by Etincelles », dans laquelle se mêlent chansons, chorégraphies, théâtre, rires, larmes, émotions, sourires… « Deux heures de spectacle, deux heures pour pouvoir mettre, ensemble quelques étincelles dans les yeux des enfants malades… » poursuit Carole, toujours aussi motivée.

La mobilisation des Etincelles en vaut la chandelle

En 18 saisons en effet, plus de 500 000 euros ont permis de venir en aide à des associations qui œuvrent pour adoucir la vie des enfants malades et de leur entourage.

« La plupart des fonds ont été versés à l’association Semons l’Espoir et ont contribué à financer la construction de la Maison des Familles qui accueille à Besançon les parents d’enfants hospitalisés ». Depuis quelques années, la troupe poursuit son action auprès d’autres associations : « Le Liseron, qui gère la présence de clowns à l’hôpital tous les mercredis après-midis pour les enfants malades et leur fratrie ; Rea…gir, créée par des infirmières du service de réanimation infantile qui veulent aménager un espace accueil des parents ; et les P’tits bouts de ficelle une autre association qui organise des séjours en dehors de l’hôpital pour les enfants en rémission ou en pause de soins » détaille la présidente qui insiste sur le fait que « Toutes ont un dénominateur commun : leur objectif principal est d’adoucir le quotidien des enfants malades et de leurs familles ».

 

 

Les dates des spectacles

  • Samedi 12 février (20h30) et dimanche 13 février (15h) : Grand Kursaal de Besançon
  • Samedi 12 mars (20h30) : Maison du Peuple à Belfort
  • Vendredi 25 mars et samedi 26 mars (20h30) : Salle de l’Oppidum à Champagnole
  • Vendredi 22 avril et samedi 23 avril (20h30) : Grand Kursaal de Besançon

L’entrée est libre. Les dons des spectateurs seront recueillis au profit des enfants malades, pour adoucir leur quotidien à l’hôpital. Réservation possible sur lesetincelles@free.fr ou au 07 81 63 98 45