L’Opéra de Dijon entre éclectisme et excellence

La fidélité au répertoire classique et les découvertes sont au menu de la nouvelle saison de l’Opéra de Dijon. Le directeur général et artistique de l’Opéra, présente un florilège du meilleur de la musique et de la danse.  

579
Le Chœur et l’Orchestre de Dijon Bourgogne accueillent des grands solistes d’Opéra

A l’occasion du 100ème anniversaire de la mort de Puccini, Dominique Pitoiset assure la mise en scènes de la Tosca et programme Turandot. Fidelio, le seul opéra composé par Beethoven sera également à l’affiche de cette saison 2023-2024.

La Passion selon Saint Jean de J.S Bach

Ce monument absolu de la musique occidentale est un sommet de drame et d’émotions. Pour fêter les 300 ans de la création de l’œuvre, la chorégraphe Sasha Waltz propose une mise en scène chorégraphiée pour saisir cette musique hors du commun où la ferveur la plus inspirée s’accorde avec une théâtralité exceptionnelle.

Des créations originales et des reprises

Raphaël Pichon et son ensemble Pygmalion présenteront « Un autre voyage » dans l’univers de Franz Schubert, mis en scène par Silvia Costa.

« Les Ailes du désir » de Wim Wenders reprennent vie sur scène par la grâce du compositeur Othman Louati

Les incontournables

L’Opéra de Dijon invite l’Orchestre Philarmonique de Radio France, la Cappella Mediterranea de Leonardo Garcia Alarcon et l’Orchestre Victor Hugo.

La saison 2023-2024 inaugure également la résidence de l’Orchestre Français de Jeunes en Bourgogne Franche-Comté par un premier concert à l’automne en compagnie d’Astrig Siranossian.

De nombreux récitals et ballets

La soprano Sabine Devieilhe, les pianistes Bertrand Chamayou ou Elisabeth Leonskaïa ou le violoncelliste Edgar Moreau viendront aussi enchanter la saison musicale.

Didon et Enée

L’opéra baroque créé en 1689 par le compositeur anglais Henry Purcell est une création originale de l’Opéra de Dijon par Blanca Li.

Enfin l’Opéra de Dijon accueillera de nombreux ballets : celui de l’Opéra de Lyon pour une mystérieuse « Belle au bois dormant » de Marcos Morau, le Ballet national de Marseille, les danseurs de Mourad Merzouki ou la compagnie Peeping Tom.

L’Opéra de Dijon offre une programmation riche, dense et contrastée. Une façon de vivre ensemble des moments artistiques de grande intensité.

Yves Quemeneur