Doubs. Motards : éviter que la passion l’emporte sur la sécurité

Comme chaque année la Gendarmerie Nationale et la Direction Départementale des Territoires organisent des journées de sensibilisation et de prévention en direction des motocyclistes. C’était le cas ce dimanche 9 juin 2024 à Saint Gorgon-Main sur un axe très emprunté par les motards.

250
Les motards sont très attentifs aux explications fournis sur les règles pour respecter les trajectoires ©YQ

Plusieurs dizaines de passionnés de moto ont dialogué avec les gendarmes des brigades motorisées de Pontarlier et d’Ecole-Valentin.

Des moments de dialogue et de pédagogie

Premier constat, les « fondus de gros cubes » découvrent que les gendarmes sont aussi des passionnés et des amateurs éclairés. Sauf que pour eux, la moto est leur outil de travail. La sécurité et la formation continue sont des impératifs.

Entre motards, on s’écoute et on se respecte ©YQ

Second constat, les motards sont amenés à mieux comprendre leurs mauvaises habitudes au travers d’ateliers théoriques expliquant les risques spécifiques liés à la conduite de deux-roues motorisés comme par exemple les trajectoires en virages. Ensuite, un groupe de quelques motards encadrés par deux gendarmes circule sur une douzaine de km en situation réelle. Un débriefing offre après aux motocyclistes des pistes d’amélioration dans leur conduite. Ce travail de pédagogie est particulièrement apprécié. « Quand je connais les dates de ces opérations, j’appelle des copains motards et nous venons y participer chaque année » précise un motard d’Ornans.

Sensibiliser aux équipements de sécurité

En partenariat avec les bénévoles de la sécurité routière et de l’association des familles de traumatisés crâniens, l’accent est mis en particulier sur l’importance vitale des équipements de sécurité. « Le Code de la Route n’impose que le port du casque et des gants » souligne Francis Marotel de l’association des traumatisés crâniens. Lors de cet après-midi à Saint-Gorgon-Main, il allait d’un visiteur à l’autre pour montrer les conséquences d’une ballade à moto en tee-shirt…impressionnant !

Bien s’équiper de la tête aux pieds

Le port systématique d’un blouson et pantalon adaptés mais aussi de chaussures rendant la conduite plus sûre évitent, en cas de chute, des lésions et brûlures importantes. L’accent est également mis sur l’importance du port d’un airbag. Celui-ci est particulièrement efficace pour protéger l’ensemble de la colonne vertébrale. Ces équipements de protection ont un coût parfois important…mais la vie a-t-elle un coût ? Francis Marotel et les associations de motards souhaiteraient que l’achat d’un airbag moto soit en partie pris en charge par les assurances « le coût d’un airbag est bien inférieur à celui d’un fauteuil roulant », insiste le représentant de l’association des traumatisés crâniens. Les motards sont, dans leur immense majorité, conscients des dangers de la route. Ils souhaitent vivre leur passion le plus longtemps possible.

Yves Quemeneur