Poisson d’Avril

183

Si vous lisez cette rubrique c’est que j’ai survécu. Figurez-vous que j’ai bien failli
tantôt mourir de rire… Ne me dites pas que c’est une belle mort car nous avons
encore bien des rubriques à partager.
Voyant arriver le premier avril ce lundi de Pâques je révisais mes meilleurs poissons
pour les répandre alentour. Et peut-être ici, qui sait ? Mais en ce moment je suis un
peu ballonné avec une petite mine de papier mâché et une araignée dans le plafond
si bien que j’ai pensé me faire aider non pas par l’intelligence artificielle qui m’aurait
aussitôt reconnu mais par les archives d’internet.
Et c’est là qu’il faut être solide ! Supportez que nous partagions un florilège des
conseils apportés par la toile. Voici le conseil qui arrive en tête de liste : « Mets du
spray puant dans ses vêtements ». Une publicité pour des produits bien assez
puants jouxte l’article si votre imagination est prise en défaut. Et il est précisé que
« le spray puant est une astuce parfaite pour une farce inoubliable ». Il est dit aussi
pour les têtes en l’air qui -faute d’y avoir pensé- risquent bien des regrets : « Garde
ton téléphone près de toi pour immortaliser ce moment unique ».
On nous conseille aussi un autre poisson qui fait la maille. « Réveille-le » (ça marche
probablement aussi avec « réveille-la ») « en l’aspergeant avec un ballon de
baudruche rempli de farine ». L’article ajoute fort à propos : « il pourrait être
déconcerté au début, mais une fois la surprise passée, il est garanti que cette blague
sera le sujet de nombreuses conversations et rires ».
Il n’est pas nécessaire d’utiliser de la farine bio si bien qu’il vous en coûtera pour un
kilo de farine de blé T45 Francine un euro 45 ce qui met ce poisson d’avril à 145
euros le quintal. Vous ne trouverez pas moins cher.

Par le Docteur Gérard Bouvier