Région : 426 000 sportifs licenciés pratiquent principalement des disciplines olympiques

L’Insee a récemment publié une étude sur les licences sportives délivrées en 2022 en Bourgogne Franche-Comté. Avec 426 000 personnes au sein d’un club, le nombre a baissé de 4% entre 2017 et 2022, durement touché par la crise sanitaire. Les pratiquants reviennent néanmoins peu à peu.

112
Photo INSEE

L’ensemble des 87 fédérations de la région a délivré, en 2022, 426 000 licences sportives, soit 152 pour 1 000 habitants. La Bourgogne-Franche-Comté se place à la 8e place des 13 régions de France métropolitaine (10 406 043 licences au niveau national, ndlr). Après une crise sanitaire qui a lourdement touché les associations et clubs sportifs, les Français reprennent peu à peu leur pratique ou profitent de cette coupure pour changer d’activité. « Entre 2017 et 2022, le nombre de licences a diminué de 4 %. Les sports les plus touchés en 5 ans sont le handball (-29 % de licences), la danse (-17 %) et le ski (-8 %). Inversement, certaines disciplines progressent notamment grâce aux bons résultats des équipes nationales. C’est le cas du rugby et surtout du volley qui a vu son nombre de licences augmenter suite à la victoire de l’équipe de France aux jeux olympiques de Tokyo en 2020, pour atteindre 5 800 licences en 2022. », note l’INSEE.

Dans le Doubs, l’escalade, le trail et plus largement la course ont le vent en poupe sans toutefois être comptabilisés à la hauteur de leur pratique. Il n’est pas nécessaire d’être adhérent pour grimper un mur d’escalade quand la course se pratique sur un terrain de jeu naturel, libre et ouvert à n’importe qui. Toutefois, avec 86 092 licences enregistrées en 2022, le Doubs reste le territoire avec le plus de pratiquants, juste devant la Côte d’Or (85 482). Le football concentre 26% des pratiquants dans le département, loin devant les autres disciplines. Derrière, l’équitation tire son épingle du jeu (7,5%) quand le tennis complète le podium (6,6%). Dans la région, la moitié des licences sont détenues par des personnes de 20 ans ou moins. Enfin côté parité, on dénombre 34% de femmes.

Les jeux olympiques et paralympiques feront l’évènement cet été, les fédérations concernées concentrent plus de 80 % des licences sportives de Bourgogne-Franche-Comté.

M.S