Besançon : 189 000 € de plus pour les clubs de sports collectifs

Le conseil municipal du 30 juin présentait un rapport sur le sport de haut niveau à Besançon. L’enveloppe budgétaire augmente de 189 000 euros.

273
©Jean-Charles Sexe

Abdel Ghezali, adjoint aux sports, a salué les belles performances des clubs bisontins, tant en individuels qu’en collectifs. Léo Garoyan et Jérémy Rencuel accumulent les podiums de la coupe du monde de BMX. Line Burquier réalise à 19 ans des performances sur le circuit mondial du VTT alors qu’elle n’est que junior. En canoë, Axelle Renard et Clément Jacquet ont été sélectionnés en équipe de France. Le cycliste Romain Grégoire réalise un sans-faute sur le début de saison dans l’équipe FDJ.

1,516 M€ de soutien de la Ville aux clubs de sports collectifs

« Besançon, terre de handball » accueillent deux clubs professionnels. L’ESBF a acquis à nouveau une qualification européenne et la montée de Palente Besançon Handball illustrent cette vitrine du sport de haut niveau.

Le rugby (Olympique Bisontin) retrouve le niveau fédéral et le Racing Besançon rejoint la Nationale 2 de football,  tout en étant sous le coup d’un encadrement des salaires de la part de la DNCG (Direction Nationale du Contrôle de Gestion). Enfin, Besançon Volley-ball accède au championnat de Nationale 2 (filles et garçons).

Ces bonnes performances sont donc saluées par la Ville de Besançon par une rallonge budgétaire de 189 K€. L’option prise par la Mairie a été de privilégier les clubs qui ont progressé. « Tous les autres clubs voient leur subvention maintenue » a tenu à rappeler Abdel Ghezali. On aurait pu espérer une rallonge pour le BesAC. Le club de basket bisontin se maintient en Nationale 1 et a recruté pour cette nouvelle saison Mykal Riley, champion de France ProA avec le club du Mans.

Yves Quemeneur