Besançon : A la recherche des horlogers au cimetière des Chaprais

Le Collectif Histoire des Chaprais à l’ASEP, en collaboration avec la Direction du Patrimoine Historique de la ville de Besançon, propose en mai 2 visites commentées sur le thème des horlogers inhumés au cimetière des Chaprais.

85
La tombe de Claudius Gondy, horloger et maire de Besançon est réhaussée de son buste sculpté par Georges Laëthier et des armoiries de la ville.

Créé en 1824, ce cimetière, qualifié de nécropole romantique et parfois surnommé le Père Lachaise de Besançon, abrite des trésors d’architectures. L’ensemble funéraire, protégé au titre des sites depuis 1977, est l’un des plus remarquables de France.

Parmi les quelques 8 000 tombes, des personnalités connues ou moins connues d’horizons politique, militaire, industriel ou culturel y reposent.

Remonter le temps avec les horlogers

Pour l’heure, il s’agira de découvrir les horlogers du cimetière sur une période fin XIX ème et XX ème siècle. Une douzaine de sépultures illustrent en grande partie l’histoire de l’horlogerie à Besançon.

Parmi eux, horlogers et maires tels Louis Joseph Fernier ou Claudius Gondy, horlogers et poètes tels Louis Mercier, Louis Duplain ou encore Hyacinthe Sarda. Ces hommes ont participé à l’essor économique et au rayonnement de la ville.

Visite guidée gratuite les vendredi 20 mai à 17h et dimanche 22 mai à 10h30, durée 1h30 environ, RDV rue de l’Eglise à l’entrée du cimetière. Réservation jusqu’au 19 mai dans la limite des places disponibles sur  https://my.weezevent.com

D’autres visites à thème seront programmées en juillet et en septembre, toujours au cimetière des Chaprais.