Besançon, les abribus s’habillent pour l’été

Grand Besançon Métropole innove dans les espaces publics pour lutter contre les températures estivales. Tenue d’été pour les abribus du réseau Ginko.

252
Sur l'esplanade Chamars, une arche végétalisée pour rendre la nature au cœur de la ville - Photo Jean-Charles Sexe

« Le mobilier urbain évolue et devient le messager des singularités bisontines » argumente le service communication de l’agglomération. Le but est progressivement de rendre les places, les bus, les trams, les abribus plus agréables à vivre en y diminuant la température.

Le projet met également en avant les atouts du territoire autour de plusieurs thématiques (biodiversité, outdoor, mobilités, savoir-faire…)

 » Chez nous, biodiversifier, c’est capital »« Chez nous, garder la ligne c’est à la carte »
Des stickers sur les abribus pour vanter les atouts de Besançon tout en gardant de la fraîcheur pour les voyageurs – Photo Jean-Charles Sexe

Les deux abribus de la station 8 mai sont aux couleurs du festival Grandes Heures Nature. Face à la promenade Chamars, l’évocation porte sur l’Ekiden, le paddle et le VTT.

Deux autres abribus à Chamars font la part belle à la biodiversité. La nature est au cœur de la ville avec une arche végétalisée en saule et une jardinière fleurie.

Des capteurs de température vont être installés pour évaluer les effets de ces installations sur la température sous l’abribus.

Il faut espérer que cette bonne idée ne soit pas vite dégradée !