Besançon un nouveau site de compostage collectif à l’éco-quartier Vauban

Le Sybert poursuit sa politique ambitieuse de réduction des déchets ménagers en développant des solutions de compostage en proximité des habitations.

746
Grâce au travail de Bernard Pourchet, artiste numérique contemporain, les composteurs collectifs de l'éco-quartier Vauban s'intègrent totalement dans le paysage ©YQ
10 nouveaux sites de compostage collectifs en 2022

Et sur le premier trimestre 2023, 7 équipements nouveaux ont été installés. L’installation d’une vingtaine d’autres composteurs collectifs est prévue sur l’année 2023, aussi bien en zone urbaine que rurale.

Les composteurs de quartier transformés en œuvres d’art

Pour l’aménagement des quatre composteurs de l’éco-quartier Vauban, le SYBERT a fait appel à Bernard Pourchet, un artiste bisontin travaillant sur la numérisation des photos. Il a ainsi transformé les bacs en jouant sur les couleurs de la nature, rappelant que ce que vient de la nature retourne à la nature. Tout se valorise !

Quelques précautions d’usage

Un composteur collectif va produire de l’humus au terme de 6 mois de maturation. Pour qu’il devienne un terreau naturel pour les jardinières de balcon ou le rempotage des pots, il ne faut pas y déposer de produits carnés ou d’arêtes de poisson, ni bien sûr de sacs plastique.

Les habitants du quartier Vauban et de la rue Voirin reçoivent un bio-seau et un code pour ouvrir le cadenas du composteur. Les agents du SYBERT entretiennent les composteurs pour accélérer le processus de décomposition sans nuisances olfactives.

Un dispositif empêche également les « surmulots » (l’autre nom des rats) de venir faire leurs courses alimentaires dans les composteurs !

La Rédaction