Bientôt une nouvelle caserne pour les pompiers de Saint-Hippolyte

Le nouveau bâtiment sera construit à la sortie de la ville, côté Pont-de-Roide.  La date prévisionnelle de réception des travaux est prévue pour le 1er trimestre 2025.

229
Il faudra un an de travaux avant d'inaugurer la nouvelle caserne.

En posant la première pierre du Centre d’Incendie et de Secours de Saint-Hippolyte, la présidente du Conseil Départemental du Doubs Christine Bouquin a rappelé que ce chantier s’inscrit dans la politique de rénovation et de perfectionnement des équipements des sapeurs-pompiers lancée par le SDIS 25 depuis plusieurs années. « Nous avions au départ pensé à réhabiliter l’ancienne caserne mais à la réflexion ce n’était pas une solution. Nous nous devons d’offrir un service de qualité à nos concitoyens ».

Pour la petite ville située sur le territoire du Pays de Maiche, c’est un moment très attendu puisque les 682 m2 du futur bâtiment viendra remplacer l’actuelle caserne, devenue trop étroite et peu fonctionnelle, ce que confirme le maire et chef de centre Boris Loichot. « Nous aurons un outil adapté à nos besoins, ce qui nous permettra notamment d’accueillir dans de bonnes conditions du personnel féminin et nous aurons aussi un espace mieux organisé pour nos véhicules et notre matériel ce qui permettra de mieux préparer nos missions ».

Le centre d’incendie et de secours de Saint Hippolyte compte à ce jour 32 sapeurs-pompiers volontaires dont seulement 6 femmes dans ses rangs et réalise 270 interventions en 2023 sur les communes de Bief, Fleurey, Liebvillers, Montandon, Soulce-Cernay, les Terres de Chaux, Valoreille, Vauclusotte et Saint Hippolyte. « Le futur centre sera une belle vitrine pour recruter de nouveaux volontaires ».