Chaque été, adoptez la « solaire attitude »

Depuis 12 ans, la Ville de Besançon, associée à l’Association des Dermatologues de Franche-Comté, intervient dans les lieux de baignade et les écoles pour prévenir les risques de l’exposition au rayonnement solaire. Retour sur l’opération de sensibilisation organisée le 17 juin à l’école Jean Macé au Clairs Soleils.

133
Gilles Spicher, adjoint chargé de l'hygiène et santé, Christine Bouiller, responsable de l'association ASEPT FC et Hervé Van Landuyt, dermatologue et combattant virulent des effets nocifs du soleil. Ils montraient l'exemple avec manches longues et chapeau ©YQ

« La Franche-Comté, comme toutes les régions de moyenne montagne, est particulièrement sensible aux rayonnements ultra-violets » commente Hervé Van Landuyt, dermatologue animateur de l’opération. Selon le médecin, c’est la conséquence de l’altitude « plus on est en altitude, plus les rayons du soleil sont nocifs ». Dans une région privée de soleil une bonne partie de l’année, « les habitants s’exposent plus facilement au soleil quand il est présent » complète le dermatologue.

Le mélanome, un cancer fréquent

Cette maladie est classée au 8ème rang des cancers les plus fréquents en France. La Bourgogne Franche-Comté tient hélas la corde des régions françaises. Il est donc important, voie vital de limiter les comportements à risques en matière d’exposition aux rayonnements solaires.

Des actions sur tout l’été à Besançon
A l’école élémentaire Jean Macé de Besançon, le directeur et une animatrice de la direction Hygiène-Santé de Besançon, ont appris les gestes de prévention contre le soleil sur un jeu de l’oie ©YQ

La Direction Hygiène-Santé et ses partenaires (l’ASFODER, l’ASEPT FC et la Ligue contre le cancer) organisent tout l’été des interventions ludiques pour sensibiliser le public. Un stand dédié était présent au festival Grandes Heures Nature du 24 au 26 juin. Le 4 juillet, des ateliers de sensibilisation seront proposés à la Maison France Services de Planoise (de 9h30à 12h et de 13h30 à 17h). Pendant l’opération « Vital’été » sur le site de la Malcombe, un jeu de l’oie géant informera parents et enfants sur la prévention solaire. Et du 1er au 5 août, plusieurs animations se dérouleront à la piscine de Port-Joint et de Chalezeule.

Se protéger toute l’année

Hebdo 25 s’était fait l’écho en juillet 2020 des opérations de sensibilisation de la Ville de Besançon. Les principales règles sont toujours les mêmes :

  1. Eviter les expositions directes et indirectes de 11h à 16h (hiver comme été)
  2. La meilleure protection est vestimentaire (chapeau et lunettes, voire t-shirt anti UV)
  3. Les crèmes solaires anti UVA et UVB : l’écran total n’existe pas. La crème ne remplace pas un chapeau ou un t-shirt surtout pour les enfants
  4. Ne jamais exposer un bébé au soleil
  5. Bouger ne diminue pas les risques. En marchant, le soleil frappe quand même…
  6. Se méfier de la réverbération en montagne ou en mer
  7. Les nuages n’arrêtent pas les rayons ultraviolets dangereux. On peut prendre un « coup de soleil »…sans soleil
  8. Les UVB augmentent avec l’altitude. Ce n’est pas parce qu’il fait froid en montagne que le soleil n’est pas dangereux
  9. Eviter les parfums sur la peau et sur les cheveux
  10. Face à toute lésion cutanée qui ne guérit pas, il faut consulter un médecin
  11. Parents et grands-parents doivent montrer l’exemple.

Il faut savoir profiter du soleil avec modération. Nous avons appliqué les distanciations physiques pendant la période Covid…Adoptons la distanciation avec le soleil !

Yves Quemeneur