CPAM/CAF faciliter les démarches et simplifier les accès aux droits

La Caisse Primaire d’Assurance Maladie et la Caisse d’Allocations Familiales du Doubs développent des actions communes dès la rentrée 2023-2024 à destination des étudiants avec un accueil dédié pour faciliter leur inscription et faire valoir leurs droits.

578
Les étudiants sont conviés par la CPAM et la CAF du Doubs à participer à des ateliers d'information sur leurs droits sociaux et l'usage des sites Ameli.fr et Caf.fr ©YQ
« Tout le monde n’adhère pas à la CAF et à la CPAM »

C’est ce que soulignent Fabienne Jacquemard, Directrice de la CPAM du Doubs et Marie Rappy, Directrice de la CAF du Doubs. En signant un partenariat, les deux organismes sociaux souhaitent réduire les risques des jeunes en terme de précarité, de renoncements aux droits et aux soins et de les garantir sur les risques en matière de santé.

¼ des jeunes de 18 à 25 ans n’ont pas de compte Ameli

Pourtant, dès la majorité, les droits sociaux sont ouverts à tous les jeunes. Méconnaissance de leurs droits, poursuite de la couverture parentale maladie, non-accès aux logements, le causes sont nombreuses pour expliquer la précarité sociale de nombreux jeunes, et notamment les étudiants étrangers.

Un jeune adulte est autonome dès 18 ans

Le passage à la majorité est une étape importante, marquant l’acquisition de responsabilités.  « Dès 18 ans, le jeune adulte gère l’administration de sa santé et n’est plus rattaché à ses parents ». Une précision souvent mal connue, précise Fabienne Jacquemard.

Quelques réflexes simples à adopter

Chaque étudiant doit réaliser les démarches suivantes : Mettre à jour sa carte Vitale (au moins une fois par an et à chaque changement de situation dans les pharmacies et bornes automates de la CPAM), ouvrir un compte Ameli (sur Ameli.fr) qui permet de suivre ses remboursements et modifier ses informations personnelles, remplacer le relevé d’identité bancaire (RIB) de ses parents par ses propres coordonnées bancaires pour obtenir directement ses remboursements de frais de santé, déclarer un médecin traitant (passage obligé pour un meilleur remboursement et suivi médical), adhérer enfin à une complémentaire santé pour diminuer le reste à charge.

La CAF informe sur les droits des étudiants

Sur www.caf.fr, la Caisse d’Allocations Familiales informe les jeunes étudiants sur l’ouverture de leurs droits à l’aide au logement et pour ceux qui travaillent à leur accès à la prime d’activité. Marie Rappy le confirme « Trop d’étudiants attendent d’être dans la précarité ».

Le but de la convention de partenariat entre la CPAM et la CAF est donc d’anticiper les besoins des jeunes, étudiants en particulier. Les deux organismes forment ainsi des agents de l’Université et du Crous, les agents des Maisons France Services pour prévenir, informer les jeunes.

Le nouveau pôle d’accueil de la CPAM et la CAF (2 rue Denis Papin à Besançon) propose également des ateliers de formation et d’information pour familiariser les assurés à l’utilisation des sites internet.

22 300 étudiants dans le Doubs

10 000 sont bénéficiaires d’une prestation CAF, 10 000 bénéficient d’une aide au logement et 250 touchent la prime d’activité.

CPAM et CAF évoluent dans les services qu’elles apportent à leurs assurés. Les deux organismes sociaux offrent désormais une palette de services larges pour « assurer et rassurer » ces jeunes qui arrivent dans la vie adulte.

Yves Quemeneur