« Fred portait des jeans »

531
Michèle Tatu est une autrice bisontine née en 1950. Elle a consacré sa carrière professionnelle à la critique cinématographique.

Elle a écrit deux livres sur le cinéma local « Histoire du cinéma à Besançon » en 1995 et « Ballade cinématographique en Franche-Comté » (Prix Louis Pergaud en 2000).

Après une première œuvre de fiction sous forme de nouvelles « Fondus enchaînés », elle vient de publier un récit « Fred portait des jeans » (Editions L’Harmattan).

Une histoire en noir et blanc, le casting d’un drame urbain qui mène les personnages dans le Tessin. « On n’emprunte pas certains chemins par hasard » (Pascal Vernier). L’un est attaché à ses racines, l’autre avide de voyages, les deux entre humour et dérision. Une écriture délicate d’un amour sans fin.

La Rédaction