Haut-Doubs. 18767 mètres au Meix Musy à Montlebon !

La célèbre piste n’a bien entendu pas grandi à ce point. Elle a en revanche accueilli le record du monde de dénivelé en 24 heures d’un traileur suisse. Impressionnant !

139
196 fois 224 mètres à 47%...

Comme l’indique Christophe Nonorgue sur les réseaux sociaux, il fallait prendre en compte beaucoup de paramètres, notamment espérer une météo idéale, sans pluie ni chaleur excessive et disposer d’un terrain où les cailloux ont été enlevés pour éviter toute blessure. Mais avant tout bien entendu, l’essentiel reposait sur une préparation physique intense. Pas moins de 200 000 mètres de dénivelé avalés ces 5 derniers mois. Aucune excuse donc celui lui n’aurait été recevable…

Alors, il s’est élancé et les chiffres parlent d’eux-mêmes : sur cette pente de 224 mètres grimpant à 47%, qu’il fallait aussi bien entendu redescendre pour mieux la remonter, l’athlète devait effectuer 180 allers-retours de 8 minutes pour battre le précédent record du monde détenu par Aurélien Dunand Pallaz. Celui-ci l’a établi ici même en septembre 2020 à 17218 mètres. Un sacré défi pour le traileur suisse qui, après une blessure nécessitant une opération l’an dernier, a dû redoubler d’efforts pour retrouver son niveau. Jusqu’alors son record personnel était de 13659 mètres, la 12ème performance mondiale.

Il n’a finalement pas effectué 180 allers-retours mais 196 pulvérisant également la barre des 18000 qui semblait inaccessible. Au total 18767 mètres de dénivelé en 24h, de jour comme de nuit. Malgré la fatigue et la douleur. Plus de deux fois l’Everest. Un véritable exploit salué comme il se doit par le monde du trail.