Haut-Doubs. Des réunions publiques pour comprendre le PLUi-H du Val de Morteau

Dans le long processus qui mène à l’adoption d’un Plan Local de l’Urbanisme intercommunal, la population a son mot à dire. C’est le cas en ce moment dans le Val de Morteau où des réunions publiques ont lieu.

343
Le Plui-h dessinera les contours du territoire pour les quinze prochaines années.

Document de planification à l’échelle intercommunale, le PLUi se substituera aux documents existants que sont les PLU communaux afin d’encadrer la politique retenue pour le développement futur du territoire, au travers d’orientations précises et de choix retenus par les élus pour les 15 ans à venir.

« Aujourd’hui, l’intercommunalité est devenue un territoire de vie à part entière : nous habitons dans une commune, nous travaillons dans une autre, nous organisons nos sorties et faisons nos courses dans une troisième » rappelle la communauté de communes qui ajoute : « Face à ce constat, aux exigences incontournables du développement durable et aux évolutions législatives récentes, les élus souhaitent poursuivre la dynamique de réflexion entreprise avec l’élaboration du SCoT pour coordonner les politiques d’urbanisme, d’habitat et de déplacement à l’échelle du territoire du Val de Morteau ».

Equipements, patrimoine, économie, déplacements, environnement… sont les thèmes traditionnellement abordés, thèmes auquel s’ajoute dans le Val de Morteau l’habitat, le document intégrant donc des éléments stratégiques d’orientation, de programmation et de mise en œuvre de la politique locale de l’habitat sur le territoire intercommunal.

D’ici là, il faut passer par le projet d’aménagement et de développement durable, les avis des Personnes Publiques Associées et bien sûr ceux des citoyens, eux aussi parties prenantes dans ce projet qui impactera leur avenir. Ces réunions publiques sont donc capitales pour qu’ils soient bien informés.