Haut-Doubs. Les sapeurs-pompiers se préparent à la saison des feux de forêt

Les fortes chaleurs se font ressentir et les premiers incendies ravagent les forêts françaises. Pour lutter et maîtriser ce fléau, des équipes de sapeurs-pompiers du Doubs sont mobilisées pour se déplacer dans la France entière si besoin.

290
Le capitaine Samuel Guichard organise ses troupes prêtes à partir en renfort sur les zones à fort risque d'incendie. A bord de ce véhicule tout terrain.

Au centre de secours de Morteau, Samuel Guichard est perplexe. Lors de la dernière réunion entre les différents centres, les données météorologiques prévoient un été caniculaire comme en 1989. Une funeste année en particulier dans le sud de la France où les incendies ont ravagé plus de 50 000 hectares de forêts.

Une colonne formée par le Doubs, le Jura et le Territoire de Belfort

Dans le Doubs c’est Samuel Guichard qui est capitaine et conseiller technique feux de forêt au SDIS 25. Les fortes chaleurs font déjà des ravages notamment dans le Var où dans le Sud-Ouest et les soldats du feu du Doubs sont directement concernés. « Nous participons chaque année au renfort d’effectif et d’autres départements font de même. Chez nous, deux camions de feux de forêt sont réquisitionnables si besoin. Chaque véhicule comporte quatre sapeurs-pompiers. Nous formons un groupe avec le Territoire de Belfort et le Jura qui mettent à disposition un véhicule supplémentaire chacun (NDLR : comprenant aussi quatre personnes par véhicule). Ce groupe est intégré à une colonne d’intervention composée d’autres départements extérieur à la Franche-Comté : Côte d’Or, Haute-Marne, le Bas-Rhin et le Haut-Rhin. L’ensemble est généralement engagé sur une même zone à sécuriser. », explique Samuel Guichard.

Dès qu’un appel est lancé, le départ se fait en quelques heures. Au bout d’une semaine d’intervention, un changement d’effectif s’effectue. Au total donc pour le Doubs plus de 25 personnes sont mobilisés pour cette opération. Une colonne complète représente 80 pompiers en moyenne.

Deux nouveaux véhicules à disposition sur l’Est de la France uniquement

La nouveauté cette année, c’est la mobilisation de deux camions supplémentaires du SDIS 25, uniquement pour les feux de forêt dans l’Est de la France (Bourgogne Franche-Comté, Alsace/Lorraine, Champagne-Ardenne). « Ce sont des incendies qui arrivent malheureusement de plus en plus. Dimanche dernier par exemple, nos deux véhicules sont partis en Côte-d’Or à Selongey, aider les équipes sur place. Il y a dix ans ont rigolait presque en imaginant que les avions canadairs seraient mobilisés sur nos territoires. Aujourd’hui c’est réel nous en avons un qui est basé à Épinal. », poursuit Samuel Guichard. À noter, aucun partenariat n’existe entre les sapeurs-pompiers français et suisses.

80% de pompiers volontaires, mobilisés sur leurs jours de congés

Si les soldats du feu mobilisés sur ces missions ont une formation spéciale en feux de forêt, 80% d’entre eux sont volontaires. « Quand il faut partir sur des opérations dans le Sud de la France, c’est immédiat. Les pompiers volontaires inscrits sur nos listes prennent du temps sur leur repos ou leurs jours de congés pour se déplacer, c’est très rare de trouver des solutions de remplacement rapides au sein des entreprises. » Chose encore plus rare mais possible, l’hélicoptère Dragon25 appartient à l’État et peut donc être lui aussi réquisitionné si besoin.

Les précautions à prendre :
La majorité des missions des sapeurs-pompiers concernent aujourd’hui le service à la personne. Les fortes chaleurs en été sont dangereuses pour l’environnement mais aussi pour l’homme. Le Capitaine Samuel Guichard tient à rappeler les mesures à prendre pour préserver sa santé. « Buvez beaucoup, rafraîchissez-vous un maximum et éviter les sorties en plein soleil. Cela ne concerne pas uniquement les personnes âgées, beaucoup de jeunes sportifs pensent pouvoir courir sous un temps pareil et se font piéger. Concernant les feux, c’est interdit sur l’espace public tout comme brûler ses déchets végétaux. Si un incendie se déclare, protégez-vous et contactez les pompiers le plus vite possible. Pensez à bien débroussailler et mouiller le sol autour d’un barbecue pour éviter toute propagation. »

M.S