Besançon. La Fibre dans la Boucle, c’est pour demain…ou pas !

Orange déploie progressivement le Très Haut Débit dans la Boucle de Besançon. La mise en service du 9ème et dernier point  de mutualisation de zone (PMZ) dans le sous-sol du kiosque de la promenade Granvelle était l’occasion de faire le point sur l’avancement des travaux.    

341
Nicolas Bodin, Vice-président de GBM en charge de l'économie, Cyprien Matteos, Délégué régional d'Orange et Gabriel Baulieu 1er vice-président de GBM ont présenté le 20 juin l'état d'avancement des travaux de fibrage du centre-ville ©YQ
La fibre, une technologie pour l’internet plus rapide

La fibre optique est un fil de verre qui conduit la lumière. Le signal lumineux est capable de transporter de grandes quantités de données à la vitesse de la lumière. La nouveauté est d’installer la fibre jusqu’à chaque foyer, d’où l’appellation FTTH (Fiber To The Home). La technologie permet des débits 30 fois plus rapides que les réseaux en cuivre actuels.

Sous le kiosque à musique de la Promenade Granvelle, de milliers de câblages pour fournir la fibre aux habitants de la Boucle ©YQ

Sur Grand Besançon Métropole, Orange est le seul opérateur à déployer le réseau optique dans 58 communes (à l’exception de Planoise concédé à Free). Le chantier est complexe, notamment dans la Boucle. Rééquiper les centraux téléphoniques pour les adapter à la fibre puis couvrir les quartiers et les rues tout en respectant les contraintes imposées par l’Architecte des Bâtiments de France « ne se fait pas d’un claquement de doigt » dixit Gabriel Baulieu, le 1er vice-président de Grand Besançon. Le temps n’est plus aux polémiques sur le retard dû à Orange, aux responsables du patrimoine ou à l’agglomération. Le temps est aux travaux qui sont bien engagés. Les 9 points de mutualisation sont désormais connectés dans la Boucle.

Syndics et propriétaires doivent donner leur accord

Orange déploie la fibre au pied de chaque habitation ou immeuble. Dans le centre de Besançon, chaque copropriété doit donner un accord formel à Orange puis effectue, à la charge de la copropriété, les travaux de connexion à chaque appartement. Les syndics et copropriétaires peuvent obtenir les informations nécessaires auprès de comment.avoirlafibre@orange.fr ou de negodijon.telecom.energie@eiffage.com

Les points de mutualisation permettent à tous les fournisseurs d’accès internet d’utiliser le réseau pour le compte de leurs clients. Dès lors que les travaux sont terminés pour amener le réseau fibré à chaque immeuble, la fibre devient disponible et chaque habitant est libre de choisir l’opérateur de son choix.

Dans la capitale du temps, on prend son temps !

Dans le centre-ville de Besançon, on recense 1 800 immeubles dont 1 400 sont soumis à autorisation préalable des Bâtiments de France. Si l’agglomération bisontine est « fibrée » à 83%, la Boucle n’est pour l’instant couverte qu’à 18,5%. Il faudra encore patienter de nombreux mois, voire des années avant de voir la Boucle…bouclée et fibrée ! Gabriel Baulieu et Nicolas Bodin ont donné un semblant de calendrier. « Les réseaux cuivre seront interdits en …2030 ».

Yves Quemeneur