La reine aux chapeaux

176

À l’occasion de la journée internationale des femmes, quelle meilleure figure que la reine Élisabeth II pour mettre en lumière ces femmes qui marquent l’Histoire ? Sa Majesté La Reine a fêté, le 6 février dernier, ses 70 ans de règne. Un jubilé de platine pour une reine au sommet de sa popularité. À 95 ans, elle culmine en tête du classement des plus longs règnes de la monarchie britannique. Depuis maintenant sept décennies, Élisabeth II veille sur le palais de Buckingham, sur le Royaume-Uni et sur les États souverains du Commonwealth.

C’est au cours d’un voyage officiel avec son mari, dans les forêts du Kenya, qu’elle apprend la mort de son père le roi George VI. Ce 6 février 1952, surnommé outre-Manche « Accession Day », sa vie change à jamais. À 25 ans, elle devient immédiatement reine. Depuis cette date, la monarque britannique n’a jamais failli à ses fonctions. La reine d’Angleterre a côtoyé 14 Premiers ministres différents, de Winston Churchill à Boris Johnson, en passant par Margaret Thatcher. Avec la Dame de Fer, les relations ont d’ailleurs été tumultueuses, malgré la neutralité absolue de la reine, qui se doit d’être au-dessus de tout clivage politique.

Elizabeth II traverse aussi les crises, tant politiques que familiales. Elle affronte la débâcle de la crise du Canal de Suez en 1956, la guerre des Malouines, ou encore la mort de Diana. Plus récemment, en avril 2021, l’image de la reine seule face au cercueil du Prince Philip, bouleverse le Royaume-Uni. Malgré toutes ses épreuves, Élisabeth II s’impose toujours comme une véritable légende. Un symbole de l’unité britannique. Elle fascinera bien au-delà de son règne.