Le bisontin Jean-Charles Valladont vivra ses 4e Jeux Olympiques

L’équipe de France de tir à l’arc a désigné ses athlètes pour les Jeux de Paris. Parmi eux, le bisontin Jean-Charles Valladont fait partie des trois hommes retenus. Une vraie chance de médaille.

259
Photo DR/FFTA

Après Pékin en 2008, Rio en 2016, Tokyo en 2021, Jean-Charles Valladont sera bien sur le pas de tir à l’arc de Paris 2024. « Jevous partage ma satisfaction, ma joie et mon impatience de vous retrouver du 25 juillet au 4 août sur l’esplanade des Invalides. », écrit l’athlète originaire de Boussières, sur ses réseaux sociaux, 48h après sa nouvelle sélection en Équipe de France. Une satisfaction et une annonce toutefois prévisible pour le bisontin qui par ses récents résultats, confirme sa grande forme.

À Essen en Allemagne pour les championnats d’Europe 2024 de la discipline, le tireur a décroché une belle médaille d’or par équipe et une médaille de bronze en individuel. À 35 ans, Jean-Charles Valladont semble de retour à son meilleur niveau, au meilleur des moments. Avec lui, Thomas Chirault et Baptiste Addis (17 ans seulement !) composent l’équipe masculine quand chez les femmes – ayant d’ailleurs obtenues les mêmes résultats à Essen, on retrouve Lisa Barbelin, Amélie Cordeau et Caroline Lopez. La France fait partie des nations avec le plus de représentants. « Je donnerai le maximum pour n’avoir aucun regret, en individuel et par équipe, en espérant faire rayonner du mieux possible cette équipe de France Olympique ! », a ajouté Jean-Charles Valladont. L’objectif est clair, décrocher une médaille olympique. Ce ne serait pas la première fois pour le franc-comtois : en 2016 à Rio, l’archer français était passé proche du sacre en individuel mais s’était incliné en finale, ramenant du Brésil une médaille d’argent. Outre ce titre, dans l’histoire, la France a remporté deux autres médailles depuis l’arrivée de la discipline au programme olympique en 1972. La dernière médaille d’or était celle de Sébastien Flute en 1992 à Barcelone. Bérengère Schuh, Sophie Dodement et Virginie Arnold avaient empoché le bronze en 2008 à Pékin. Dans deux semaines, cinq titres olympiques seront décernés sur l’Esplanade des Invalides à Paris : deux en individuel (hommes et femmes), et trois par équipes (hommes, femmes et mixte). 

Après ses titres de champion d’Europe et Champion du Monde, Pierre Guillaume-Sage vivra ses premiers Jeux Paralympiques

Pierre-Guillaume Sage sélectionné en para-tir sportif

Un autre bisontin sera présent à Paris pour du tir, mais cette fois à la carabine. À 24 ans Pierre-Guillaume a été retenu parmi les neuf athlètes paralympiques français pour participer aux Jeux de Paris ! Champion d’Europe et champion du monde, le bisontin qui s’entraîne avec la société de tir de Besançon au fort de Chaudanne, sera aligné sur le para-tir à la carabine, à 10 mètres couché. En avril, il décrochait son premier podium en Coupe du Monde. Les espoirs de médaille cet été sont plus qu’envisageable.