Le FRAC donne le pouvoir à l’utopie

Du 21 janvier au 14 mai 2023, Sylvie Zavatta le directrice du FRAC Franche-Comté, donne carte blanche à Marina de Caro et Axel Krygier dans un opéra de sons, d’images où l’expérience du corps, l’espace, la narration et l’émotion se répondent dans de grandes installations colorées.

477
Axel Krygier le compositeur et Marina de Caro devant la présentation de la "Chromotopie de la désobéissance" présentée du 21 janvier au 14 mai 2023 au Frac de Franche-Comté ©YQ

 

« Chromotopie de la désobéissance »

Le titre de cette esquisse d’un « opéra épistolaire » résume la volonté des deux artistes de mélanger l’utopie anarchiste et la performance chromatique autour d’un « livret » composé de lettres fictives écrites par Marina de Caro à partir des correspondances entre des féministes françaises et argentines et leur rapport à Charles Fourier, l’utopiste bisontin engagé. L’apôtre de « l’harmonie universelle » était aussi un défenseur de la cause féministe.

Marina de Caro fait se répondre des figures illustres du féminisme français comme Olympe de Gouges ou Louise Michel et argentin, mélangeant sa propre création avec leurs textes.

« Ici les femmes indociles…Là où la poésie rencontre l’histoire, il en résulte des énoncés utopiqueset critiques de notre contexte contemporain ».

Marina de Caro est en résidence au FRAC depuis 2019. La native de Mar del Plata, vit et travaille dans la capitale argentine où elle développe un travail pluridisciplinaire intégrant dessin, sculpture et performance. Ses installations de grande taille prennent la forme de sculptures flexibles et mobiles. Elles sont créées pour interagir avec le spectateur qui devient interprète de ses œuvres. C’est une invitation à expérimenter la vie quotidienne, les comportements et les normes corporelles et sociales.

Axel Krygier est un compositeur, musicien et interprète argentin. Il a écrit la musique de cet opéra épistolaire en s’appuyant sur une musique qui combine les nombreux éléments de son histoire personnelle, du folklore argentin, à la pop expérimentale et au paysage sonore.

Le mélange des sons, des histoires contées, des couleurs permet au visiteur de s’immerger dans une installation où interviennent de façon ponctuelle danseurs et musiciens. Exposition interactive, elle évolue au cours de la présentation, une façon de la découvrir plusieurs fois.

Yves Quemeneur

+Plus d’infos

Cité des Arts – 25000 Besançon – www.frac-franche-comte.fr Ouverture de 14h à 18h du mercredi au vendredi et de 14h à 19h le samedi et le dimanche. L’entrée est de 4€ et gratuite pour les scolaires, les moins de 18 ans et tous les dimanches.