L’itinérance des données peut coûter très cher

Avant de traverser la frontière vers la Suisse mieux vaut savoir si votre forfait téléphonique est adapté. Sinon, appels et connexions à Internet peuvent coûter très très cher !

228
Faute d'avoir un forfait adapté la facture peut atteindre des sommets!

Les frontaliers connaissent dans leur très grande majorité ce piège à éviter. Ce qui n’est malheureusement pas le cas de ceux qui ne passent qu’occasionnellement par la Suisse ou qui y séjournent. Le problème est simple. Chez nos voisins, pays hors de l’Union Européenne, si le réseau auquel l’abonné souscrit n’est pas disponible, il va basculer sur celui de la Suisse. C’est que qu’on appelle l’itinérance ou « roaming », un usage qui va être facturé : émission d’un appel vers un autre pays, réception d’un appel, émission d’un sms ou MMS, connexion à Internet… La facture peut au final être démesurée. Il y a quelques années, un belge qui avait traversé le pays s’en s’arrêter avait reçu en arrivant chez lui un douloureux courrier lui indiquant qu’il devait régler 1030€ pour les quelques sms échangés lors de son passage. Une broutille à côté de ce qui est tombé sur la tête d’un couple d’américains venus découvrir les lacs et montagnes helvètes. Que de beaux paysages à voir et à partager avec la famille et les amis restés au pays. Les envois de photos et vidéos se sont donc enchainés, sans se douter qu’à chaque fois le compteur tournait et même s’affolait. A leur retour, douche froide voire même glacée avec une facture de…143 000 dollars ! Leurs protestations n’y ont rien fait, les conditions d’utilisation étant écrites dans leur contrat que, comme beaucoup, ils n’avaient sans doute pas lu. Compréhensif, l’opérateur leur a tout de même accordé un échelonnement de cette incroyable dette.