« Redonner une chance à ceux qui ne l’ont pas reçu »

Ce sont les mots du Préfet Jean-François Colombet sous les ors de la République pour accueillir le 18 janvier la trentaine de stagiaires de l’école de la seconde chance ouverte à Besançon depuis le mois de septembre 2022.

595
L'école de la 2ème chance de Besançon est installée Place de l'Europe dans le quartier de Planoise ©YQ
Des personnalités au chevet des jeunes

L’originalité de la démarche a consisté à réunir ces « oubliés du système scolaire » et celles et ceux qui ont été reconnus par la République pour leur mérite et leur parcours. Autour du Préfet, bon nombre de médaillés de la Légion d’Honneur ou de l’Ordre du Mérite, ont assuré de leur engagement à suivre ces jeunes, les accompagner et ouvrir éventuellement leur carnet d’adresses.

Jean-François Robert, ancien professeur des universités, ancien président du CESER et chevalier de la Légion d’Honneur, s’engage aux côtés des jeunes stagiaires de l’école de la 2ème chance ©YQ

Les stagiaires de l’école de la 2ème chance ont reçu plusieurs messages de ces personnalités au parcours exemplaire, distingués par leur mérite et non leur naissance : « l’effort règle les problèmes » ou « se relever après chaque échec ».

« Entre parler et agir, j’ai choisi d’agir »

La 2ème chance était palpable dans les salons de la Préfecture et les échanges fructueux. Le 19 janvier, l’école de la 2ème chance inaugurait officiellement ses locaux Place de l’Europe à Planoise.

Ludovic Bonnet est le nouveau directeur de l’Ecole de la 2ème chance de Besançon ©YQ

Les jeunes de 16 à 30 ans, retrouvent pendant 6 à 12 mois, une nouvelle motivation pour s’inventer un avenir et un nouveau parcours de vie. Le réseau des Ecoles de la 2ème chance, a été créé par la Ligue de l’Enseignement. Il en existe 139 en France dont 6 en Bourgogne Franche-Comté. Le site de Besançon est le premier dans le département du Doubs. Au niveau national, 15 000 jeunes sont passés par ce dispositif original qui fait confiance à « la fraternité comme ciment de l’égalité et de la liberté » comme l’a souligné Jean-François Colombet.

Eloignés de l’emploi, de l’éducation, de la société, ces jeunes volontaires reprennent l’espoir d’un avenir dont « ils sont maîtres ». 65% des stagiaires sortent de cette période en formation ou en entreprise…un succès !

Il reste que cette initiative est le cautère sur la jambe de bois de l’Education Nationale qui n’a pas su (ou pas pu) détecter à temps la déscolarisation de ces jeunes et surtout trouver le bon chemin de leur motivation.

Yves Quemeneur

 

L’école de la 2ème chance de Besançon est dirigée depuis le 1er janvier 2023 par Ludovic Bonnet. Elle est située 1 Place de l’Europe dans le quartier de Planoise – tel 03 81 40 30 30.