Stéphane Sauce, président du GPPR

Créer pour valoriser les démarches et produits du secteur agro-alimentaire régional, le GPPR (gastronomie et promotion des produits gourmands de Bourgogne-Franche-Comté) met les papilles du grand public en éveil mais pas seulement.

321
" La Bourgogne-Franche-Comté est riche d’un terroir qui est un garde-manger apprécié de ses habitants mais aussi une formidable carte de visite touristique. Le GPPR est là pour promouvoir et faire découvrir ou redécouvrir tous ces bons produits issus de filières locales."

Quel est le rôle de ce comité ?

Nous sommes là pour rendre encore plus visibles nos produits, nos producteurs, nos filières, nos territoires pour faire découvrir ou redécouvrir les produits emblématiques de notre région. C’est un véritable rôle d’ambassadeur des produits gourmands de Bourgogne-Franche-Comté, et de porte-voix des filières agro-alimentaires.

 

Quelles sont vos ambitions ?

Le GGPR a une feuille de route avec un slogan : de la fourche à la fourchette, ce qui nous positionne comme porte-voix des filières agroalimentaires de Bourgogne Franche-Comté auprès du grand public, principalement dans nos départements mais aussi en France voire à l’étranger.

Le fil rouge de toutes nos missions est d’abord de créer et renforcer le lien entre les filières. En soutenant cette dynamique collective, le GPPR œuvre ainsi en faveur de la notoriété des produits régionaux et donc de l’économie du secteur agro-alimentaire et des territoires.

Pour donner quelques chiffres, la Bourgogne-Franche-Comté, c’est plus de 200 produits sous signe officiel de qualité : 135 AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) ou AOP (Appellation d’Origine Protégée), 34 produits IGP (Indication Géographique Protégée) et 35 produits Label Rouge… des fromages, des vins, des eaux de vie, liqueurs ou appétifs et bien d’autres choses encore.

 

Concrètement parlez-nous de vos actions ?

En plus des prestations d’ingénierie que nous assurons pour le compte des filières dans le cadre d’actions et manifestations inscrites au programme régional, le GPPR met la stratégie, le savoir-faire et la solide culture produits de ses équipes au service de tiers. C’est par exemple le cas en organisant des dégustations ou des conférences ou encore des animations comme la nappe gourmande. Nous utilisons dans ce cas un support inédit, original, ludique et pédagogique pour présenter toute la dimension gastronomique de la région Bourgogne-Franche-Comté. C’est l’un des moyens pour l’équipe du GPPR de remplir pleinement sa mission de faire connaître avec passion les terroirs et les savoir-faire de nos agriculteurs, viticulteurs et autres. Cette richesse et cette diversité de notre agriculture sont de solides atouts pour notre territoire.

 

Vous avez aussi opté pour un autre type de mobilité dans votre mission ?

Oui, grâce au Food Truck que nous avons créé et lancé sur les routes de la région. C’est un moyen autonome et pratique de valoriser nos filières et partenaires dans des contextes différents pour toucher des cibles variées en nous rendant par exemple sur certains événements. C’est aussi une ambassade du manger sain et local.

 

Et il y a aussi bien sûr les salons…

Le GPPR organise notamment en partenariat avec Vitagora pour la 5ème année le concours régional Meilleure Innovation Alimentaire Millésime MIAM ! Ce rendez-vous vise à valoriser les démarches et produits innovants du secteur alimentaire régional. Notre ambition est de mettre en lumière le dynamisme agroalimentaire. Nous venons d’en dévoiler les résultats à l’occasion du SIAL (Salon International de l’Alimentation) à Paris, au sein du pavillon Bourgogne Franche-Comté, où nous étions présents avec notre food truck mis à la disposition de différents chefs afin qu’ils valorisent notre gastronomie régionale.