Temps de concorde sur l’esplanade des Droits de l’Homme

La Ville de Besançon avait convié la population à se réunir ce lundi 16 octobre sur l’esplanade des Droits de l’Homme pour rendre hommage à Dominique Bernard, le professeur de français poignardé à mort à Arras vendredi dernier

864
Les parlementaires, les élus, la rectrice de l'Académie de Besançon et Christine Bouquin la présidente du Conseil départemental du Doubs entouraient Anne Vignot lors de son allocution d'hommage à Dominique Bernard ©YQ

Le 16 octobre est également le troisième anniversaire de la mort (dans les mêmes conditions) de Samuel Paty.

« Les enseignants sont les garants de la démocratie »

Pour Anne Vignot la Maire de Besançon, les professeurs sont aussi les garants de la laïcité, de la liberté d’expression. Ils montrent le chemin vers notre liberté. Le temps de la polémique n’est pas encore venu. Toutes tendances confondues, ils communiaient dans un hommage unanime à ce professeur de lettres assassiné par un terroriste. Laurent Croizier, député du Doubs côtoyait Benoît Cypriani, l’adjoint EELV à la sécurité et tranquillité publique, Jacques Grosperrin, actuel sénateur du Doubs était aux côtés de Claude Jeannerot, ancien sénateur socialiste.

Seulement…environ 250 personnes sur l’esplanade des Droits de l’Homme ©YQ
Laurent Croizier, le député du Doubs côtoyait Benoît Cypriani, l’adjoint EELV à la sécurité et tranquillité publique ©YQ
Jacques Grosperrin, Sénateur du Doubs était aux côtés de Claude Jeannerot, ancien Sénateur ©YQ
Les drapeaux étaient en berne sur l’esplanade de la Mairie de Besançon ©YQ

Et pourtant, cet hommage, les fleurs et les drapeaux en berne n’auront pas attiré une grande foule. On comptait environ 250 personnes seulement. Les absents ne pourront pas dire plus tard « on ne savait pas ». Des hommages ont été rendus tout au long de la journée dans des milliers de communes en France mais également dans les établissements scolaires. De nombreux élus étaient présents au lycée Victor Hugo où la majorité des 1400 élèves ont participé à la minute de silence dans la cour.

Yves Quemeneur