« Territoires en action » une convention qui lie la Région, Grand Besançon Métropole et le Val Marnaysien

Le 13 septembre, Marie-Guite Dufay Présidente du conseil régional Bourgogne Franche-Comté et Jean-Paul Michaud Président du "SCoT Besançon Cœur Franche-Comté", ont signé un contrat engageant au développement du territoire du SCoT pour la période 2022-2026

473
Thierry Malesieux, Président de la Com'com du Val Marnaysien, Marie-Guite Dufay Présidente du Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, Anne Vignot Présidente de Grand Besançon Métropole et Jean-Paul Michaud Président du SCoT Besançon Coeur Franche-Comté ont signé un contrat de territoire portant sur près de 17,5 millions d'euros pour la période 2022-2026
Un territoire métropolitain de 207 377 habitants

Le schéma de cohérence territoriale « Besançon Cœur Franche-Comté » poursuit sa stratégie  de développement en accompagnant les évolutions démographiques dans un bassin d’emploi qui représente ¼ du territoire de Franche-Comté. Il s’inspire des grandes orientations du projet de territoire de Grand Besançon tout en respectant les spécificités territoriales du Val Marnaysien.

Un volet métropolitain doté de plus de 13 millions d’euros

La Région accompagnera 14 projets au titre de l’enseignement supérieur et de la recherche (corridor vert Temis-Bouloie, rénovation de l’ISBA, centre de bioproduction et réhabilitation énergétique de bâtiments sur le campus de la Bouloie), des équipements structurants (dont la reconversion du site de Saint Jacques, un tiers-lieu numérique à Planoise ou encore la réhabilitation de la base de loisirs d’Osselle) et enfin de l’innovation économique par la requalification d’une zone d’activités économique.

Un volet territorial de plus de 4 millions d’euros

Cette enveloppe complémentaire s’intègre dans les actions d’envergure voulues par la Région. 30% de la somme est consacrée à l’adaptation au changement climatique. 46% des crédits concernent l’attractivité territoriale, particulièrement des projets d’amélioration des services à la population (petite enfance, activités sportives et socio-culturelles, lieux de service public…). 4% est dédié à la construction d’une maison de santé pluri professionnelle à Marnay. Enfin 20% sont consacrés aux mobilités et au développement des itinéraires cyclables.

Pour une bonne répartition des fonds, le contrat prévoit une enveloppe de 10% réservée aux projets du territoire de la Communauté de communes du Val Marnaysien.

Un engagement fort de la Région Bourgogne Franche-Comté

Le conseil régional investit près de 170 millions d’euros sur la période 2022-2028 au travers de 35 contrats « Territoires en action », couvrant l’intégralité du territoire régional. En signant le contrat de territoire avec le « SCoT Besançon Cœur Franche-Comté », Marie-Guite Dufay a rappelé « les critères ambitieux de sobriété foncière et de performance énergétique des bâtiments ».

Les 5 aires urbaines de la région bénéficient en outre d’un « volet métropolitain » pour répondre à l’importance de leur population, leurs activités économiques et d’enseignement supérieur.

Jean-Paul Michaud le Président du « SCoT Besançon Cœur Franche-Comté » n’a pas manqué d’évoquer les conséquences, en matière d’aménagement du territoire, de la loi ZAN et de ses évolutions. « Les projets inclus dans le contrat signé avec la Région pourraient être remis en cause, en particulier les équipements structurants du territoire du bassin de vie de Besançon ».

Yves Quemeneur