Doubs. Un vélo, un ambassadeur Suisse et des rencontres

Roberto Balzaretti, Ambassadeur de Suisse en France, était dans le Doubs le 2 mai à la rencontre des élus locaux, des entrepreneurs et des habitants. Un projet qu’il mène à vélo depuis 2022 en collaboration avec les consulats suisses de Lyon, Marseille et Strasbourg

1106
"En Route avec la Suisse" ©YQ

Le peuple suisse est si près de nous, en particulier en Franche-Comté. Et l’ambassadeur de Suisse en France est à son image : il a l’élégance italienne, la rigueur allemande et l’inventivité française.

Visite chez Breitling Besançon
Anne Vignot la Maire de Besançon et Edouard d’Arbaumont le PDG de Breitling Southern Europe, ont accueilli Roberto Balzaretti, ambassadeur de Suisse en France sur le site de Breitling à Temis ©YQ

L’ambassadeur suisse a été accueilli par Edouard d’Arbaumont, le directeur général de Breitling Southern Europe. Le site qui occupe 48 personnes dont 1/3 de femmes assure le service après-vente et la commercialisation des produits de la marque pour la France, la Grèce, l’Espagne, le Portugal. L’atelier bisontin reconditionne 12 000 mouvements par an et plus de 10 000 montres en SAV. Les techniciens assurent également 1 500 heures de formation en interne et en externe à destination des distributeurs agréés de la marque en Europe du sud.

Edouard D’Arbaumont a en charge la montée en puissance d’un site à l’architecture luxueuse, sur le site de Temis Microtechniques. « Besançon possède un savoir-faire horloger et nous sommes fiers de compter 50% de nos collaborateurs issus de la formation AFPA horlogerie ».

Pour Roberto Balzaretti, c’est la démonstration que l’excellence suisse, non seulement s’exporte mais s’implante de plus en plus de l’autre côté de la frontière… « Nous avons une communauté de destin » a souligné l’ambassadeur suisse devant Anne Vignot venue le saluer…à vélo !

Un déjeuner de travail à la Préfecture du Doubs

Jean-François Colombet a reçu Roberto Balzaretti à la préfecture du Doubs. Si rien n’a filtré des échanges avec le représentant de l’Etat et certains élus locaux, il y a fort à parier que le problème des mobilités transfrontalières a été au cœur des échanges.

Benoît Vuillemin a reçu l’ambassadeur suisse en fin d’après-midi
Sylvie Le Hir, la maire de Valdahon et Benoît Vuillemin Maire de Saône ont reçu l’ambassadeur de Suisse en France dans son périple à vélo à la rencontre des territoires ©YQ

Après un détour à l’usine Cornu de Fontain, dont le siège est en Suisse dans le canton de Vaud, Roberto Balzaretti a été accueilli par Benoît Vuillemin. Le Maire de Saône et principal artisan de l’avenir des relations transfrontalières, n’avait pas été invité au déjeuner préfectoral ! Dans sa commune, il a encore insisté sur l’importance des mobilités routières et ferroviaires entre Besançon et la Suisse, soulignant devant l’ambassadeur la difficulté de convaincre les décideurs français d’améliorer les dessertes entre Besançon « capitale transfrontalière », Lausanne et la Chaux-de-Fonds.

Une journée sous le signe de la coopération entre deux pays aux puissants atouts économiques, culturels et historiques communs. Roberto Balzaretti, à vélo dans les paysages du Doubs, a pu s’en convaincre.

Yves Quemeneur