Une action du département du Doubs pour lever les freins à l’insertion

Le lundi 30 mai, Christine Bouquin Présidente du Conseil départemental du Doubs et Patrick Leblois Président départemental de la Croix Rouge, ont signé une convention les engageant à faciliter l’accès aux soins des personnes en insertion.

172
Patrick Leblois Président de la Croix Rouge du Doubs, Christine Bouquin Présidente du Conseil départemental du Doubs et Ludovic Fagaut 1er Vice-président du Conseil départemental en charge des solidarités lors de la signature de la convention ©YQ
Un accès aux soins pour les personnes qui en sont éloignées

Le partenariat entre le conseil départemental et la Croix Rouge, propose, au sein des centres médico sociaux, une offre santé au plus près des besoins des personnes en insertion pour mieux les orienter dans leur parcours de soin et favoriser ainsi leur retour dans l’emploi.

Christine Bouquin Présidente du Conseil départemental du Doubs, Patrick Leblois Président départemental de la Croix Rouge, Ludovic Fagaut 1er Vice-président du département en charge des solidarités, Patrick Bontemps Médecin bénévole de la Croix Rouge et une partie des bénévoles de l’association ©YQ

La convention porte sur le recrutement de 2,5 professionnels de santé en ETP (Equivalents Temps Plein) pour assurer l’accompagnement de ces publics fragilisés. Il s’agit d’amener les bénéficiaires vers un démarche et un suivi des soins médicaux, participer à la construction d’un plan d’actions en direction de l’emploi et évaluer les bénéfices de cet accompagnement.

Les professionnels de santé de la Croix Rouge interviendront sur prescription des travailleurs sociaux du département, directement dans les centres médico sociaux, au plus près des bénéficiaires.

Un budget de 210 000€ alloué par le conseil départemental

La convention signée le 30 mai entre le Conseil départemental du Doubs et l’antenne territoriale de la Croix Rouge, porte sur un engagement financier annuel de 140 000€, soit 210 000€ sur l’action prévue sur une durée de 18 mois.

Les professionnels mobilisés par la Croix Rouge constituent une « porte d’entrée » vers un parcours de soin sur l’ensemble du territoire : psychologues, associations de lutte contre les addictions, maison départementale des personnes handicapées, médecine générale et spécialisée, centres hospitaliers et bilans de santé proposés par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM).

Le centre médico social de la Croix Rouge est situé au 7 Avenue Elisée Cusenier, en plein centre de Besançon ©YQ

La Croix Rouge du Doubs, dont le centre de consultation médicale est situé au cœur de la Boucle de Besançon, au 7 Avenue Elisée Cusenier, a participé activement à l’accueil des réfugiés ukrainiens sur le site de la Malcombe. L’association, dont le travail repose essentiellement sur le bénévolat de ses membres, a toujours besoin de volontaires aux côtés des professionnels de santé. Eux aussi sont bénévoles.

Yves Quemeneur