8ème édition des 24 heures du Temps, « le Temps de l’Imaginaire »

Le tic-tac du temps, histoire de Besançon et de la Franche-Comté, s’écoulera le samedi 18 et le dimanche 18 juin dans la Cour du Palais Granvelle et les espaces UTINAM de Besançon.

248
Une grande fête du temps à la rencontre des savoir-faire horlogers

Ce rendez-vous incontournable est organisé depuis huit ans par la Société française des micro-techniques, France Bleu Besançon et Grand Besançon Métropole. Les professionnels de l’horlogerie et des mécaniques d’art y côtoieront les amateurs et les curieux, tous passionnés par le passage éternel du temps.

30 marques horlogères, des créateurs et 10 écoles et organismes de formation en horlogerie donnent rendez-vous dans la Cour du Musée du Temps pour un voyage dans « le Temps de l’imaginaire ».

Ils exposeront leurs collections, des créations originales et proposeront des animations autour de l’établi d’horloger et des ateliers pédagogiques et ludiques pour les petits et les grands.

L’édition 2022 sous le signe de l’inscription franco-suisse de l’Unesco

La reconnaissance collective de l’Arc Horloger au patrimoine culturel immatériel de l’humanité illustre l’excellence des femmes et des hommes de ce territoire dans la mécanique horlogère et la mécanique d’art, au-delà des frontières. Le récent accord de coopération entre la manufacture suisse Lajoux Perret et l’horloger français Humbert-Droz en est la démonstration.

2022…les 20 ans du Musée du Temps

Le samedi 18 juin, le Musée du Temps ouvre à nouveau ses portes après 6 mois de travaux. C’est l’occasion de découvrir le « Campus des Métiers d’Art et de la Maroquinerie, un savoir-faire d’exception ».

Les 24 heures du Temps, ce sont aussi des conférences ouvertes à tous (gratuites) autour du « Temps de l’Imaginaire » : une façon de découvrir la magie et les secrets des Maîtres Horlogers, partager leurs rêves.

La réouverture officielle du Musée du Temps, ce sont aussi des jeux et des quizz organisés par France Bleu…l’occasion de gagner aussi des montres ! Et puis, pourquoi ne pas essayer d’apprendre quelques-uns des gestes ancestraux du métier d’horloger.

Après deux années où le temps s’était arrêté, le temps est revenu de courir à la rencontre des richesses patrimoniales et humaines de la Franche-Comté…françaises et suisses !

Yves Quemeneur