Hebdo Histoire. Un voyage présidentiel à Besançon

339

Le dimanche 25 mai 1890, le président de la République française Sadi Carnot (1887-1894) arriva en train à Besançon, après être notamment passé par les gares de Lons-le-Saunier, Poligny et Arbois. Une réception officielle fut même donnée à Mouchard, « dernier arrêt avant Besançon, où le train présidentiel est arrivé à 6 heures du soir » (La France militaire, 28 mai 1890). Le chef d’État fit une entrée en grande pompe dans la capitale comtoise.

Le lendemain, il présida à Chamars « les exercices d’ensemble des sociétés de gymnastique et la distinction des récompenses du XVIe concours fédéral », explique un rédacteur de L’Union républicaine du Doubs dans l’édition du 22 mai 1890 en évoquant le programme de l’événement. Un moment festif et sportif proposé par l’Union des sociétés de gymnastique de France. Au cours de sa visite de moins de 48 heures, le président passa notamment par l’hôpital Saint-Jacques et participa à un banquet au palais Granvelle.

Le 27 mai 1890, il quitta Besançon dans la matinée et poursuivit sa route en direction de Belfort.