La cohésion et l’inclusion sociale au cœur du projet sociétal du Crédit Agricole de Franche-Comté

"Être créateurs de liens et utiles aux territoires" est dans l’ADN du Crédit Agricole de Franche-Comté. C’est fort de ce principe que la banque verte lance un partenariat avec l’association APELS pour l’inclusion professionnelle par le sport.

131
Le sport, vecteur d’inclusion des jeunes

Le Crédit Agricole de Franche-Comté est mobilisé en faveur des jeunes, que ce soit dans sa politique de recrutement, son action dans l’alternance et le soutien au sport amateur. La banque mutualiste veut aller plus loin pour mieux répondre aux enjeux sociétaux.

C’est dans ce cadre que le Crédit Agricole s’est intéressé à l’Agence Pour l’Education par Le Sport (APELS). Parfaitement intégré dans le projet d’entreprise du Groupe Crédit Agricole, le dispositif porte les valeurs du « sport école de la vie ».

Des jeunes reconnus pour leurs valeurs

Le Crédit Agricole est connu pour sa politique de recrutement orientée vers les jeunes diplômés de BAC+2 à BAC+5. Pourtant, la banque sait intégrer des jeunes sans diplôme ou en rupture de formation, c’est le sens du partenariat avec APELS.

L’association qui fête ses 25 ans entend inclure par le sport des jeunes peu ou pas diplômés, reconnus pour leurs compétences dans un sport et les valeurs qui y sont associées, prendre en main leur avenir et accéder à l’emploi. Elle emploie une soixantaine de collaborateurs et plus de 100 coaches animateurs sillonnant tous les clubs sportifs de tous niveaux (amateurs ou professionnels).

La collaboration avec plusieurs caisses régionales du Crédit Agricole a permis depuis 6 ans, à 400 jeunes de suivre le parcours « déclics sportifs ». Accompagnés par 700 collaborateurs de la banque mobilisés sur ce parcours, ces 400 jeunes ont trouvé ou retrouvé le parcours de l’emploi dans 84% des cas, dont 50% au sein du Crédit Agricole et 34% dans d’autres entreprises. Le Crédit Agricole sert de « marche-pied » dans l’accès durable à l’emploi.

David Dufour, Directeur des ressources humaines du Crédit Agricole de Franche-Comté

Comme le souligne David Dufour, le directeur des Ressources Humaines du Crédit Agricole de Franche-Comté « le sport, plus qu’un loisir, est un des moteurs du vivre-ensemble, où se retrouvent les français dans toutes leurs diversités. Les valeurs sportives sont riches d’enseignement tout au long de la vie : dépassement de soi, estime, humilité, respect, apprentissage de l’échec ou capacité à faire face », toutes valeurs partagées par une banque mutualiste de proximité.

2022, expérimenter le cursus d’intégration d’une dizaine de jeunes

Le Crédit Agricole de Franche-Comté s’appuie sur l’expertise et la structure de l’APELS pour amener une dizaine de jeunes vers les métiers de conseiller d’accueil de la banque. La détection des jeunes est effectuée par l’APELS selon trois critères principaux : les motivations et aptitudes commerciales et relationnelles, le goût du challenge et du dépassement de soi, des jeunes prêts à s’engager tout au long du parcours de formation.

Après la sélection des jeunes dans les clubs sportifs, qu’ils soient diplômés ou non, le programme d’insertion est constitué d’une formation intensive de deux mois sur les codes de l’entreprise qui est dispensée par l’association et par l’IFCAM (université interne au Crédit Agricole), suivie d’un contrat de professionnalisation de 1 an menant au métier de conseiller clientèle.

Après la signature de la convention liant le Crédit Agricole de Franche-Comté et l’association APELS le 28 avril, l’association recrutera un coach d’insertion qui débutera la période de prospection et de sélection dans les clubs sportifs. En septembre, les candidats seront sélectionnés par Pôle-Emploi, puis intégrés dans la formation intensive de base et accueillis en janvier 2023 en contrat de professionnalisation au Crédit Agricole de Franche-Comté.

Franck Bertrand Directeur général du Crédit Agricole de Franche-Comté ©YQ

Par cette action, le Crédit Agricole de Franche-Comté répond au projet sociétal du Groupe, souligne Franck Bertrand, Directeur général de la Caisse régionale « au service de l’accompagnement des transitions dans les domaines du climat, de la cohésion sociale, de l’agriculture et de l’agroalimentaire ». Il ne faut jamais oublier que le Crédit Agricole a vu le jour en Franche-Comté, une terre de solidarité et d’entraide.

Yves Quemeneur