L’excellence de l’artisanat d’art dans le Doubs mise à l’honneur

Le 25 octobre 2023, le jury de professionnels de l’artisanat et d’acteurs de la culture s’est réuni sous la présidence de Manuela Morgadinho Présidente de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Doubs pour récompenser le lauréat du prix des "Métiers de la tradition et de la fabrication d’exception".

736
Manuela Morgadinho, Présidente de la CMA du Doubs et les membres du jury du prix des métiers d'art du Doubs 2023, entourent les quatre finalistes et Mathieu Solbach, le gagnant avec sa guitare électrique unique en bois ©YQ
La Chambre de Métiers et de l’Artisanat soutient les métiers d’art

L’artisanat d’art ne cesse de se renouveler et la promotion de ses métiers est une action forte de la Chambre consulaire des artisans. Artisans, artistes aussi, ces professionnels imaginent, façonnent, conçoivent ou restaurent des pièces d’exception, alliant souvent le beau et l’utile. C’est pour mieux les faire connaître que la Chambre de Métiers de BFC a décidé d’organiser ce prix.

Un prix régional

Chacun des 8 départements a organisé un jury départemental. Les huit lauréats s’affronteront devant un jury régional en fin d’année pour récompenser le lauréat régional du prix « métiers de la tradition/fabrication d’exception ». C’est la reconnaissance de professionnels qui consacrent leur activité à la réalisation d’objets d’art traditionnels de qualité d’exception, en petite ou moyenne série, dans le respect des matériaux et techniques traditionnelles.

Ce prix, soutenu par le Crédit Agricole, MAAF Pro et le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, est doté de 500€ pour le vainqueur régional.

Quatre artisans du Doubs en compétition
« le soleil d’or », un cannage réalisé par Amica Desbordes ©YQ

Amica Desbordes est canneuse/marqueteuse de paille. Il s’agit d’une technique décorative assemblant des morceaux de paille sur un support. Auto-entrepreneuse installée à Ecole-Valentin, elle a présenté « Soleil d’or », un cannage en forme de soleil.

Jana Henkrichova devant son « éclat de lune » réalisé en mosaïque de verre ©YQ

Jana Henkrichova est une artiste mosaïste de verre. Diplômée d’Arts plastiques à Prague, elle possède 20 ans d’expérience dans l’art de la mosaïque. Son œuvre, d’un 1,25 m de diamètre, « Eclat de lune » est un panneau mural circulaire composé de tesselles de verre peintes à la main sur des nuances inspirées par le clair de lune.

« Caveçon » réalisation d’un bridage en cuir réalisé entièrement à la main par Julie Mamet, harnacheur sellier et cavalière de concours ©YQ

Julie Mamet est sellier harnacheur. Installée à Métabief, elle est sellier harnacheur spécialisation selle depuis 2022, après avoir passé 20 ans dans le monde de la restauration. Cette cavalière de concours s’est assez naturellement réorientée dans le domaine de l’équipement équestre. Elle travaille aussi le cuir en ceintures ou objets en cuir.  Elle a présenté au concours « Caveçon », une pièce de cuir très technique où toutes les étapes ont été réalisées à la main.

Mathieu Solbach, guitariste et menuisier, a remporté le prix départemental des métiers d’art pour cette réalisation d’une guitare électrique , assemblage de bois à la sonorité unique ©YQ

Mathieu Solbach est guitariste qui associe sa passion de luthier et de musicien. Compagnon du Devoir en 2015, il obtient des CAP et BEP de menuisier fabricant et une formation spécifique en lutherie. Il a présenté pour le concours une guitare électrique en bois où chaque pièce répond aux exigences du musicien en termes de sonorité, de visuel et d’ergonomie.

A l’issue de l’audition orale de chaque candidat, de la présentation et les explications techniques de leurs œuvres, le jury a décerné le prix départemental du Doubs à Mathieu Solbach. Manuella Morgadinho a tenu à la préciser « Les quatre œuvres présentées sont représentatives de l’excellence de l’artisanat d’art dans le Doubs. Même s’il fallait un vainqueur, ce sont tous les candidats et au-delà, tous les métiers de l’artisanat qui étaient à l’honneur ce 25 octobre à Besançon« .

Yves Quemeneur