Les organisateurs espèrent accueillir jusqu'à 800 personnes dimanche 29 mai.

C’est une volonté affichée par tous les acteurs de ce « nouveau » rendez-vous. Recréer une dynamique dès l’arrivée des beaux jours, après deux années de crise sanitaire qui auront peut-être fait plus mal aux brocanteurs qu’à d’autres secteurs d’activités. « Nous avons toujours notre brocante professionnelle et desantiquaires au mois de juillet, ce sera la 46e édition cette année. Avec la pandémie, un rendez-vous supplémentaire quelques semaines avant était une bonne solution pour compenser les deux éditions annulées. C’est l’occasion de « ré-animer » un peu la ville sans restriction et de reprendre le chemin des animations. », explique Sabrina Lauret, adjointe à la direction d’Anim’Ornans.

800 personnes attendues

L’idée est née d’un questionnaire en 2021 où les brocanteurs ont été interrogés sur un nouvel événement fin mai. Cette année entre le week-end de l’ascension et la fête des mères, l’agenda associé à une belle météo pourraient réunir du monde. « Il y aura près de 40 exposants et nous avons planché sur une fréquentation d’environ 800 personnes. Ce qui pour un première date, concernant seulement le centre, est un très bon chiffre. », poursuit Sabrina Lauret.

Dimanche 29 mai, de 8h à 18h, le public pourra chiner place Courbet pour tenter de dénicher la bonne affaire. « Nous sommes à un intermédiaire entre Besançon et le Haut-Doubs. Beaucoup de suisses sont aussi passionnés de ces rendez-vous. Ils n’ont pas ce type d’événements chez eux, à nous d’en profiter. »

Martin SAUSSARD