Haut-Doubs. Des mortuaciens contactés pour une enquête sur le patrimoine

Seuls quelques ménages mortuaciens seront concernés par cette enquête nationale menée par l’INSEE en partenariat avec la Banque de France. Une enquêtrice officielle et dument accréditée contactera les personnes concernées.

578
Pouvoir d'achat
Que les mortuaciens se rassurent, l'enquête est confidentielle et uniquement statistique

Occupez-vous votre résidence principale comme propriétaire, usufruitier ou locataire ? Possédez-vous un compte-chèques, un livret A, une assurance-vie, des actions ? Quel est le montant détenu ? Au cours des trois dernières années, avez-vous déposé une demande de crédit ? Autant de questions sur la situation personnelle auxquelles seront soumis des ménages domiciliés à Morteau, tirés au sort par l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques).

L’enquête intitulée Histoire de vie et Patrimoine interroge les ménages sur leurs biens immobiliers, leurs revenus financiers et professionnels mais aussi sur leur endettement à court comme à long terme ainsi que sur leur histoire personnelle qu’il s’agisse d’héritages et donations, de formation du ménage ou de carrière professionnelle. Un vaste champ d’investigation. « Elle permet de décrire intégralement et de façon détaillée le patrimoine des ménages en France, de comprendre de quelle façon se constitue et se transmet le patrimoine, de mesurer les inégalités de patrimoine et d’améliorer la connaissance sur la répartition de la richesse en France » précise l’INSEE.

Une enquête reconnue d’intérêt général et qui à ce titre est à caractère obligatoire pour les personnes retenues. Précision importante de l’institut, les données collectées sont anonymes et les réponses protégées. La loi interdit tout usage de celles-ci à des fins de contrôle.