Haut-Doubs. Un dépôt sauvage inacceptable aux Fins

Comment de tels comportements sont-ils encore possibles ? C’est la question que se posent tous ceux qui ont constaté cette infraction en espérant qu’elle sera sévèrement punie.

93
Triste spectacle...et attitude incompréhensible!

On croyait avoir tout vu en matière d’incivilités et de dépôts sauvages. Après les trop nombreux sacs poubelles au bord des routes, les gravats déposés en forêt, les matelas jetés en pleine nature ou récemment encore un jacuzzi abandonné dans une commune du Haut-Doubs… Il faut croire que certains mécaniciens ont aussi un piètre intérêt pour la préservation de l’environnement. En quelques jours aux Fins ont en effet été constatés une vidange au milieu des bois et l’incroyable dépôt d’une quarantaine de pneus dans le Doubs sous le pont de Sobey, déchets que toute déchèterie accepte pourtant aujourd’hui sans problème. « C’est un geste inqualifiable et scandaleux » réagit Philippe Grosso, président de la Fédération Départementale de Pêche du Doubs mais aussi de l’AAPPMA locale, la Gaule Mortuacienne. Cette association a d’ailleurs porté plainte tout comme la Mairie des Fins. « Si l’enquête de gendarmerie aboutit, nous demandons une peine exemplaire. Les rivières n’ont pas besoin de ça » poursuit-il.

Impossible de disposer des caméras de surveillance dans ces endroits-là. Inutile d’espérer encore convaincre ces délinquants à force d’arguments. Seules des sanctions très fortes, financières notamment, pourront s’avérer dissuasives.

Heureusement, pendant ce temps-là, d’autres citoyens parcourent les rives et sentiers du secteur pour le traditionnel Nettoyage de Printemps afin de rendre la nature propre et le cadre de vie de tous plus agréable. Des attitudes diamétralement opposées.