Un dispositif de réalité virtuelle pour les patients atteints de mucoviscidose

Ce lundi 4 avril, le centre de ressources et de compétences de la mucoviscidose au CHU de Besançon a reçu la visite de l'association Demain Sans Mucoviscidose. Les bénévoles remettaient officiellement le dispositif de réalité virtuelle financé grâce à leurs actions.

130
Marcher pour soutenir les personnes atteintes de mucoviscidose. Le principe paraît simple, il n’en reste pas moins efficace pour faire appel à la solidarité de la population. Pour le plus grand bonheur des patients du centre de ressources et de compétences de la mucoviscidose (CRCM) de Besançon et Dijon.
Ce lundi 4 avril, le CRCM du CHU de Minjoz recevait officiellement un dispositif de réalité virtuel d’une valeur de 8500 €, financé donc par les membres de l’association. « Nous marchons sur les routes de Saint-Jacques de Compostelle et aux cours de nos différents itinéraires, nous proposons des partenariats et appels aux dons pour récolter l’argent nécessaire. A chaque fois, nous répondons à une envie des patients des deux CRCM. », explique Claire Binet, trésorière de l’association créée en 2016 et basée à Saint-Apollinaire.
Plus de 10 000 € récoltés en trois marches
Reconnue d’intérêt général en 2019, Demain Sans Mucoviscidose compte aujourd’hui une centaine de bénévoles grâce à qui plusieurs milliers d’euros ont déjà été récoltés. « Au cours de nos trois premières marches en 2020 et 2021, nous avons récolté 10 303 €. En plus du dispositif de Réalité virtuel, nous avons co-financé un Simeox pour le CRCM du CHU de Dijon. Nous réalisons le parcours par étapes car ça demande du temps et nous partons pendant nos jours de congés. C’est essentiel d’apporter un peu de bonheur en plus aux enfants. » poursuit la trésorière.
Ce lundi, accompagné de sa maman, un jeune patient a pu tester la réalité virtuelle « il en était très satisfait ! » poursuit Claire Binet. « Nous allons désormais plancher sur d’autres projets. En fonction des fonds récoltés, nous voudrions financer le renouvellement des robots Léo des cinq enfants qui en ont bénéficié en 2021 et/ou un projet de livres pour adolescentes sur Besançon, ou encore un casque de réalité virtuelle pour le CHU de Dijon. » Prochain départ est prévu à Moissac, du 18 au 28 avril prochain pour terminer la partie française du chemin de Compostelle, avant de passer du côté espagnol et récolter, un maximum de fonds.
Martin Saussard
 
La bande-annonce de la prochaine étape est consultable sur la chaîne YouTube de l’association : https://youtu.be/nNhOoF4Uu6Q