Haut-Doubs : le succès des souvenirs du téléski de Bonnevaux

La communauté de communes Frasne-Drugeon dévoile un bilan plus que positif de son événement "Hivers d'hier et d'ici". Près de 1000 personnes ont visité l'exposition tandis que des dizaines d'autres ont participé aux différentes activités.

88
Le Téléski était le rendez-vous immanquable pour les habitants de Bonnevaux et des communes voisines pendant près de 15 ans.

Les générations d’habitants ayant connu le téléski de la côte de Bonnevaux ont répondu à l’appel du groupe « Mémoire et patrimoine » de l’association culturelle de la Rivière-Drugeon.

Durant le mois de décembre 2021, les bénévoles organisaient l’événement « Hivers d’hier et d’ici » un projet soutenu par les élus, écoles et clubs de sports locaux. Plusieurs animations étaient proposées pour l’histoire du territoire en période hivernale.

946 visiteurs

Du 27 novembre au 30 décembre, l’association culturelle de La Rivière-Drugeon et les auteurs du livre « Le Téléski de Bonnevaux, une aventure humaine » ont assuré 56 heures de présence pour apporter des explications au public. Au total 946 personnes ont visité l’exposition et son contenu très riche.  » L’inauguration a été un vrai rendez-vous public avec une centaine de personnes venues pour découvrir le travail réalisé. C’est le premier projet de communication et d’animation de ce type après la crise sanitaire auquel nous participons. Cette réussite donne envie de poursuivre le lien entre la communauté de communes et l’association », explique Annabelle Vida, chargée de communication à laCFD. Histoire, économie, environnement, vie des villages, paysages, témoignages, le rendez-vous était décliné sous une multitudes de possibilités.

Le ski-club de Frasne était également de la partie avec l’histoire du ski nordique. « Il y avait une vraie cohésion d’équipe entre les organisateurs. Nous avons rencontré énormément d’habitants qui ont connu leur première descente à Bonnevaux ! », glisse Éric Delacroix, l’un des auteurs Le Téléski de Bonnevaux, une aventure humaine. Au total l’événement aura nécessité 3300 € de dépenses réparties entre les frais d’exposition, l’inauguration, la communication, la promotion et les visites scolaires.

Au programme également, trois films dont un reportage de l’INA sur le célèbre téléski de Bonnevaux. « Il y a eu une belle entente, des liens se sont créés, tous les bénévoles du groupe patrimoine se sont investis, les visiteurs étaient ravis, les enfants aussi, c’est une réussite ! », se réjouit Danielle Grillon, membre de l’association culturelle « Mémoire et patrimoine » de la Rivière-Drugeon. Prochain rendez-vous : un concours photo.

Martin Saussard