Concours régional de poulains le 31 juillet aux Ecuries des Morlots

Le weekend équestre du 1er au 3 juillet avait accueilli la finale départementale des chevaux de selle aux écuries des Morlots. Le concours régional des poulains et poulinières se déroulera le 31 juillet.  

197
Une poulinière et son poulain au pré. Ils sont prêts à concourir pour les sélections nationales le 31 juillet aux écuries des Morlots à Besançon

L’événement est organisé par l’Association des éleveurs de chevaux de selle de Franche-Comté. Il attire de nombreux éleveurs de chevaux et tous les amateurs de sports équestres.

Le poulain désigne tout jeune cheval de moins de trois ans

« foal » pour un poulain né dans l’année ou « yearling » quand il atteint un an, le poulain décrit indistinctement le jeune cheval, mâle ou femelle. Traditionnellement, on utilise le terme de « poulain » pour un cheval âgé de moins de trois ans. Les poulinières sont appelées ainsi s’agissant de jeunes juments élevées pour la reproduction.

Une sélection drastique

La sélection de poulains pour le concours régional s’est faite dans les élevages depuis deux semaines. 80 poulains ont été observés par les jurys. Seuls les animaux notés au-dessus de 15,5 de moyenne pourront concourir le 31 juillet à Besançon. La même journée, une douzaine de jeunes juments de deux et trois ans se présenteront pour la qualification nationale.

Bernard Curty, le Président de l’association des éleveurs de chevaux de selle de Franche-Comté espère une vingtaine de poulinières et de poulains qui devraient se disputer la qualification pour le championnat de France de Saint Lô en Normandie et le National de Fontainebleau.

Les concours se dérouleront aux Ecuries des Morlots de 9h à 17h dimanche 31 juillet. Les jeunes juments évolueront le matin et l’après-midi sera consacré à la présentation des poulains.

En 2021, le concours régional s’était déroulé au haras de Besançon. C’était un élevage familial de Froideconche qui avait raflé la mise, en tête des palmarès mâles et femelles. La Franche-Comté, plus connue pour la race des « chevaux comtois », joue la carte de la qualité dans l’élevage des chevaux.

Une belle journée pour découvrir la passion des éleveurs comtois, de leurs poulinières et poulains dans un environnement naturel en lisière de al forêt de Chailluz.

Yves Quemeneur