Grand Besançon. A Thise, un comité pour écouter les citoyens

Après une première réunion l’automne dernier, la nouvelle instance fait l’unanimité et semble répondre à un besoin des élus et à une attente des citoyens. L’exercice de démocratie locale participative va donc se poursuivre.

63
La première réunion du comité s'avère très encourageante.

A l’heure l’exercice du droit de vote est de plus en plus mis à mal, où la défiance envers les élus est de plus en plus grande et plus généralement à une époque où le modèle démocratique français parait chaque jour un peu plus menacé, comment renouer le lien entre le peuple et ses représentants ? En se parlant et en s’écoutant, tout simplement.

C’est l’ambition du Comité Citoyen mis en place à Thise. « Sans cela, le citoyen doit se contenter de voter tous les six ans et se trouve donc être passif entre deux scrutins en espérant au passage que ceux qu’ils ont élus tiendront leurs engagements », explique Pascal Deriot, premier adjoint au maire et initiateur de ce comité. « Nous avons établi une charte afin que tout soit cadré, pour les élus comme pour les habitants qui participeront ». Les règles sont en effet fixées, rappelant l’objectif d’établir un contact direct et une relation de dialogue. Ainsi, le comité est informé, associé et formule des avis sur les projets mis en œuvre dans la commune afin de mieux répondre aux besoins identifiés. Il peut être initiateur ou émetteur de propositions, d’actions ou d’animations possibles sur la commune.

Après la concertation, l’action

Concrètement, le comité se réunira trois ou quatre fois par an avec autour de la table 12 personnes, 2 élus et 10 habitants, différents à chaque fois, qui se seront préalablement inscrits à la mairie suite à l’appel lancé avant la réunion proposée. « La commune propose un sujet à débattre et les citoyens viennent en discuter et aborder les autres thèmes qu’ils souhaitent » précise l’élu. A l’issue, l’un d’eux rapporte le bilan de la réunion devant le conseil municipal et une participation au groupe de travail est possible.

« La première réunion du Comité Citoyen a été très appréciée et s’est déroulée dans la sérénité », se réjouit Pascal Deriot, satisfait de constater la qualité des échanges. Les dix premiers volontaires ont évoqué la vitesse et la sécurité dans la commune ainsi que les travaux. Parmi les chantiers, ceux du centre du village étaient au menu avec notamment la place de l’Amitié et la volonté municipale de créer un café. « Nous avons écouté. Maintenant, pour que cette démarche se poursuive et que nous soyons crédibles, il va falloir agir ».

A Thise, élus et citoyens attendent beaucoup de ce comité. Plus de compréhension, plus d’échanges et plus de respect mutuel.