Haut-Doubs. À Frambouhans, quand le foot redevient un loisir

Lancé par la Fédération Française de Football le programme visant à développer le foot loisir prend peu à peu au sein des clubs. Exemple à Frambouhans.

90
Le même maillot, la même passion...mais sans compétition!

Jouer au ballon sans pression, dans un esprit de loyauté et de non-agressivité, seulement pour partager l’amour du ballon rond. Mettre le fair-play et le respect de l’adversaire comme priorité, en interdisant les tacles et le jeu violent ou dangereux ainsi qu’en bannissant les excès de langage et de comportement également… Voilà comment la FFF pose les règles du foot loisir. Certains diront que cela devrait être la base même du foot amateur, certes, mais là, ces valeurs rappelées s’ajoutent à l’absence de toute compétition.

8 contre 8 sur demi-terrain

Forte de ses 110 licenciés, l’AS Frambouhans a créé une section loisir « pour permettre de pratiquer à ceux qui veulent faire du foot sans s’engager avec trop de contraintes » explique Anthony Dolivier, secrétaire du club qui a suivi le dossier. « On a aussi constaté une forte baisse du nombre de licenciés seniors depuis la crise. Les effectifs remontent un peu mais ça reste compliqué. Une section comme celle-là peut donc donner envie à certains de passer à l’équipe inscrite en championnat et dans l’autre sens permettre à ceux qui ne sont pas retenus de garder le rythme ». Chaque semaine, le vendredi soir, juste pour s’amuser, ils sont une quinzaine à participer, s’ils le veulent, à des matchs contre d’autres sections foot loisir des environs. Pas forcément des vétérans, même s’il y en a, mais aussi des plus jeunes puisqu’il est possible de participer dès l’âge de 17 ans. Les matchs se déroulent à 8 contre 8 sur un demi-terrain. Pas d’enjeu, pas de prises de têtes, de la convivialité et une troisième mi-temps où tous les joueurs, adversaires compris, partagent la même table. Le foot comme il devrait toujours être.