Haut-Doubs. Jean-Claude Vieille historien du quotidien des Fins

Pour retrouver la vie de sa commune ces quatre dernières décennies et faire partager ce travail aux habitants d’hier et d’aujourd’hui, il a puisé dans ses nombreux articles pour en faire deux livres.

199
Jean-Claude vit passionnément son aventure de correspondant local depuis bientôt 40 ans.

Devenu correspondant local de presse en 1984, Jean-Claude Vieille a au fil des années écrit l’histoire de son village. « J’étais secrétaire de mairie à l’époque et j’ai succédé à Alfred Taillard » se souvient-il. Vie municipale, activités des associations, naissances, mariages, décès…  Voilà la tâche quotidienne qu’il a très vite agrémentée de portraits « pour mettre en valeur les habitants qui avaient un talent caché, qu’ils soient musiciens, collectionneurs… » mais aussi de textes évoquant l’artisanat, l’agriculture, l’histoire, celle des hameaux notamment très nombreux aux Fins.

« Ces articles ont été repris par la commune dans des bulletins municipaux et c’est à ce moment là que le graphiste de l’imprimerie, Jeff Bossard, m’a glissé l’idée de faire un livre qu’il a d’ailleurs parfaitement mis en page » explique-t-il. Pas si simple pourtant pour Jean-Claude qui a du avec son épouse Edith fouillé dans les cartons où étaient soigneusement découpés ses articles. « Il a surtout fallu retrouver les dates et faire une sélection parmi des centaines et des centaines de papiers ». Le premier confinement a permis d’accélérer ces fastidieuses recherches avec la sortie d’un premier tome en 2020 « Les Fins mon village au fil du temps » puis il y a quelques semaines un deuxième tome « Les Fins une suite sans fin ».

C’est donc bien l’histoire locale de tous les jours que l’on retrouve sous la plume de Jean-Claude Vieille qui a aussi pu compter pour sa dernière préface sur un ancien prêtre de la paroisse, Gaby Rognon et sur la Madeleine Proust. « Ça donne encore plus de sens à ce travail grâce à ces deux personnes qui ressentent bien l’âme des gens d’ici ». Plus de 660 pages au total en deux livres qui sont eux aussi une autre page de la vie locale.

Lieux de dépôt

  • A Morteau , la librairie «  Les Trois Souhaits » – Photographe André – Intermarché- La FNAC
  • Aux Fins  Celtic Café, Fruitières   Les Fins Comté et Les Suchaux  et le Restaurant Le Cœur des Faims