Haut-Doubs. Les clubs de hand du Doubs Horloger font cause commune

Tout en gardant leur identité et les effectifs, plusieurs clubs ont fait le choix de mutualiser certains moyens dans l’intérêt de leurs dirigeants et de leurs jeunes joueurs.

212
Les entrainements en commun sont toujours appréciés et efficaces.

« J’ai initié ce projet il y a trois ans dans le cadre de ma préparation au Diplôme d’Etat en Hand-Ball avec Yann Thoulouze du comité du Doubs » explique Oussama Jaziri du club de Morteau qui coordonne aujourd’hui ce dispositif impliquant son club, ceux de Gilley, Maîche, Sancey et Orchamps-Vennes ainsi que le comité du Doubs. « Notre objectif est de développer la pratique du hand chez les jeunes et de consolider leur présence dans nos clubs » poursuit-il.

Ainsi, lors de chaque période de vacances scolaires, une journée de regroupement a lieu pour les garçons et filles évoluant dans les catégories U13 (moins de 13 ans) et U15 (moins de 15 ans). Des rendez-vous qui permettent de mixer les équipes lors des entrainements et lors d’un petit tournoi amical. « Tout se déroule en concertation avec les différents dirigeants » précise-t-il. Outre le fait de permettre à ces adolescents de se connaître et de jouer avec d’autres partenaires, ces journées sont aussi l’occasion de les initier à l’arbitrage. « Nous proposons aussi régulièrement des soirées techniques pour de formation à destination des membres de l’encadrement de nos clubs ».

Enfin, point d’orgue annuel, le tournoi sur herbe début juillet permet à tous de se retrouver dans un cadre certes sportif mais avant tout festif.

« Ce rapprochement entre les clubs nous permet quand c’est nécessaire de mutualiser les besoins avec dans certains cas des équipes engagées en championnat en ententes comme en U15 entre Gilley et Morteau, en U17 entre maiche, Morteau et Orchamps-Vennes et en U18 entre Morteau et Orchamps-Vennes ». Un moyen efficace et indispensable pour que ces jeunes puissent pratiquer leur sport favori, ce qui ne serait pas possible sinon faute d’effectifs suffisants.