Haut-Doubs. Doublé coupe championnat pour le Tchoukball de Valdahon

C’est la deuxième fois que le Tchoukball Club Comtois réalise cette belle performance, inscrivant un peu plus son nom sur la carte de France de ce sport encore méconnu.

422
A 15 ans Benjamin est déjà sur la plus haute marche nationale!

Venue de Suisse, cette discipline est définie par ses pratiquants comme « un jeu qui mélange volley-ball et handball : on marque des points en faisant rebondir un ballon dans un cadre disposé à chaque extrémité du terrain, de telle sorte que l’adversaire ne puisse rattraper le ballon par la suite. Le cadre étant un trampoline incliné qui permet le rebond du tir ». Ce jeu, Benjamin Henriet y a vite adhéré, à tel point qu’il est aujourd’hui à tout juste 15 ans capitaine du club valdahonnais. « J’ai débuté à 10 ans après avoir essayé plusieurs sports collectifs ou individuels et je joue avec les adultes depuis deux saisons ». Attiré par l’esprit de solidarité et le fair-play qui règne sur le terrain il s’est donc très vite imposé, gagnant la confiance d’adultes qui ont l’âge d’être ses parents. « Ça fait bizarre au début, j’étais plutôt discret mais j’ai été vite intégré ». Au sein d’une équipe déjà bien rôdée et crainte au niveau national où elle a déjà brillé, Benjamin a trouvé ses marques et apporté la fougue de sa jeunesse. Bilan de ces dernières semaines. Le titre de champion de France remporté au Havre et la Coupe de France gagnée à Cluses ! « Des moments d’émotion et de joie que l’on a fêtés tous ensemble » confie l’adolescent qui reste humble et discret, y compris au collège de Valdahon où tous ses camarades de 3ème ne savent pas forcément ce qu’il vient d’accomplir. Une chose est sûre, il a pris goût à la victoire et espère bien conserver ces titres. « En gardant toujours ce même état d’esprit amical et solidaire au sein du club ».