Haut-Doubs. Le Russey. Jordan Pavy, un sportif accompli

Dans la vie de Jordan, il y a la musique, passion qui l’a conduit à la présidence du Pop Cornes Festival, mais y a aussi le sport depuis toujours. Et plus encore aujourd’hui.

241
Trophée en mains, Jordan a savouré cette belle performance en équipe.

« J’ai été victime d’une méningite en 2011 ce qui m’a valu une longue hospitalisation et a beaucoup endommagé ma jambe droite » confie le jeune homme. « Il a finalement prendre la décision d’amputer au niveau du tibia en octobre 2019 ». Très sportif avant, il a souhaité le rester aussi après cet événement qui a chamboulé sa vie. « J’ai été approché par le club de hand fauteuil de Besançon et j’ai tout de suite accroché ». Puis, très vite, on lui a parlé de sélection pour une équipe Elite France qu’il a d’abord rejointe en tant que réserviste. « L’objectif était un championnat d’Europe à Lyon entre plusieurs équipes nationales ». Devenu titulaire, il a participé activement à ce tournoi avec une défaite en finale contre le Portugal, qui rend ce jeune collectif français vice-champion d’Europe. « Une belle expérience, un engagement total et un vrai esprit de compétition, comme chez les valides ». Avec six joueurs sur le terrain, la discipline n’est pas encore olympique mais Jordan et ses coéquipiers espèrent que le tournoi et la place obtenue par l’équipe de France rendront la chose possible. « On espère pouvoir s’aligner ainsi aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 2028 ». Un bel objectif pour ce sportif de haut niveau qui pratique aussi l’athlétisme avec une lame de course. « Je suis même encore plus sportif qu’avant. On oublie vite le handicap. Le plaisir et l’envie de gagner prennent vite le dessus ! ». Un bel état d’esprit. Exemplaire.