Haut-Doubs. Le Tour de France prend son temps pour venir à Morteau

Le compte à rebours est lancé depuis plus d’un an et demi mais sans certitude encore de voir les coureurs passer d’une rive à l’autre du Doubs. Entre espoirs et spéculations…

241
Les deux villes ont officialisé leur partenariat en octobre 2020.

La Chaux-de-Fonds / Morteau… deux villes voisines et amis de part et d’autre de la frontière franco-suisse. Depuis longtemps, les élus des deux communes travaillent ensemble dans le cadre de l’agglomération urbaine du Doubs, partenariat qui se déroule depuis octobre 2020 sur le terrain sportif puisqu’elles ont décidé d’unir leurs forces et leurs atouts pour accueillir le Tour de France, avec comme un symbole au milieu des deux villes la présence de l’entreprise Tissot, chronométreur officiel de la course.

Les porteurs de ce projet commun misent en effet sur le formidable coup de projecteur médiatique qu’apporte le Tour de France. Une mise en valeur incomparable et donc une promotion mondiale pour un territoire qui avec l’arrivée prochaine du Parc Naturel Régional ne fera ainsi que décupler des points forts. Depuis le début de cette aventure commune, il se murmure qu’une éventuelle étape contre la montre serait un clin d’œil de taille.

Lors du récent Tour de Romandie, un certain Christian Prudhomme, directeur du Tour de France était présent. Il a notamment pris connaissance de l’étape déjà officialisée entre Morteau et la Chaux-de-Fonds…lors du Tour de Romandie 2023. Un avant-goût de la grande boucle ? L’avenir le dira. Reste à savoir quand sachant que 300 villes sont dans le peloton des collectivités qui attendent leur étape. C’est juste une question de temps…