Haut-Doubs. Pierrefontaine-les-Varans. Ici en 44, des ukrainiens sont tombés pour la France

Alors que l’Europe est secouée par le conflit déclenché en Ukraine par le président russe, les gestes de solidarité se multiplient. Y compris avec des gestes symboliques.

113
Une colombe de la paix a été ajoutée sur le monument.

A Pierrefontaine-Les-Varans se trouve un mémorial FFI (Forces Françaises de l’Intérieur) rappelant le sacrifice qu’ont fait ici des résistants en se battant contre l’ennemi nazi. Parmi eux des soldats ukrainiens. Comment se sont-ils retrouvés en pleine seconde guerre mondiale dans la campagne franc-comtoise ? Nombreux parmi eux avaient en fait été enrôlés de force dans l’armée d’occupation allemande et ont préféré déserté, se ralliant alors à des groupes dans le maquis. Eux aussi ont payé un lourd tribut en voulant aider la France à se libérer de la barbarie. C’est donc un juste retour de l’histoire que de voir aujourd’hui la population française être solidaire matériellement du peuple ukrainien, en ravitaillant les habitants restés sur place et en accueillant ceux qui fuient les zones de combat. A l’initiative du maire Daniel Prieur, la commune de Pierrefontaine-les-Varans a également souhaité marquer symboliquement cette proximité entre nos deux pays en pavoisant le mémorial aux couleurs du FFI et en y installant une colombe de la paix. Une cérémonie marquée par la présence des représentants des Anciens Combattants et du Souvenir Français, d’élus, dont la députée Annie Genevard et le Sénateur Jean-François Longeot, mais aussi du Préfet du Doubs et le Sous-Préfet venus saluer cette initiative. Un moment de communion républicaine ponctué par l’interprétation des hymnes français, ukrainien et européen.