Besançon : quelques jours en vacances pour des enfants qui en sont privés

« L’Association des Familles de Besançon » accueille des enfants de 2 à 18 ans depuis 1964. Son périmètre d’action ne se limite pas à Besançon. L’association essaime sur l’ensemble de la Franche-Comté.

323
Alicia Oufela, salariée permanente et Marie-Laure Dalphin Présidente de "l'association des Familles de Besançon" ©YQ
Donner son temps à des enfants

Les « familles vacances » ne sont ni des familles d’accueil, ni des colonies de vacances. Elles accueillent pour un weekend et plus souvent une petite semaine des enfants qui vont découvrir en quelques jours un monde différent à leur environnement quotidien, d’autres manières de vivre avec des familles qui ont envie de partager, de transmettre et de fixer des cadres.

« Transmettre par l’exemple,créer du lien affectif »
Marie-Laure Dalphin Président de l’association

Ils ont surtout entre 6 et 12 ans, issus souvent de familles monoparentales isolées ou de foyers où les enfants sont laissés à eux-mêmes. Le temps d’un séjour en ville ou à la campagne dans un environnement différent, c’est aussi, pour des parents « débordés », une façon de faire le point tout en offrant à leurs enfants un autre cadre. Les enfants sont également issus de familles d’accueil et de placements dans le cadre de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) permettant ainsi aux familles d’accueil de partir en vacances.  L’association permet aux enfants et aux parents de « souffler » l’espace d’un séjour en créant des liens affectifs en plus.

En 2020, malgré la crise sanitaire, l’association a permis à 146 enfants de passer plus de 2 500 journées weekend ou vacances dans une cinquantaine de familles accueillantes.

« Nous avons besoin de familles vacances »

Marie-Laure Dalphin s’appuie sur la cinquantaine de « familles vacances » réparties sur l’ensemble du territoire franc-comtois pour agrandir le nombre de familles accueillantes. L’association est fortement sollicitée par des parents ou des institutions pour offrir des moments de vacances différents aux enfants. « Nous recherchons ces familles vacances qui prennent du temps pour les enfants, qui leur offrent un cadre bienveillant hors de leur environnement quotidien ».

Comment devenir « famille vacances » ?

On l’a compris, ce n’est pas un métier. C’est de l’affection à donner, des expériences à partager, un animal à caresser, un potager à découvrir… donner son temps avec patience pour des enfants avides de découvertes. Les « familles vacances » bénévoles, sont indemnisées pour le séjour des enfants qu’elles accueillent. Elles sont également couvertes par l’association en matière de responsabilité civile. La famille candidate va recevoir la visite d’une personne de l’association pour identifier l’environnement familial, les éventuelles contraintes et le soutien dont elles ont besoin. Une « famille vacances » n’a pas d’engagement à terme, elle peut reconduire les expériences d’accueil ou bien abandonner.

Comme le précise Alicia Oufela, permanente de l’association « les familles vacances sont aussi bien des foyers avec des enfants, que des personnes moins jeunes dont les enfants sont devenus adultes. Elles sont toutes situées en Franche-Comté, principalement en zones rurales ou péri-urbaines ».

L’association, qui compte environ 200 adhérents, est soutenue par la Ville de Besançon, le Conseil départemental du Doubs et la Caisse d’Allocations familiales. Elle organise régulièrement des brocantes et des braderies pour subvenir à ses besoins et élargir ses actions. C’est le cas avec le « service éclaircies » cellule d’accueil, d’écoute et de conseil conjugal ou familial en partenariat avec la fédération des « familles rurales du Doubs ».

Yves Quemeneur

+ d’infos : Association des Familles de Besançon au 03 81 88 47 38 et www.afb-besancon.fr