Sombacour n’aura pas d’éoliennes

Au terme de plusieurs mois de lutte entre la mairie et le collectif créé pour empêcher l’implantation, les élus ont finalement voté l’abandon du projet.

95
DR

« Fin 2020, 400 ha de forêt communale ont fait l’objet d’un bail emphytéotique entre la commune de Sombacour et un promoteur afin d’étudier l’installation possible de 4 éoliennes, des engins de 240 mètres de haut », explique Béatrice Saillard du collectif Sauvons nos Crêts d’Usiers né un an plus tard alors que se préparait une réunion publique initiée par la mairie avec l’entreprise Valéco invitée à présenter son projet. « Entre temps, une enquête auprès de la population avait déjà montré une majorité importante opposée à cette arrivée d’éoliennes », poursuit-elle.

Contestée et finalement houleuse, la réunion n’a selon les contestataires pas permis de faire entendre les deux points de vue, les pour et les contre. « Nous avons donc mobilisé, lancé une pétition qui a recueilli 70% d’opinion défavorables au projet mais aussi organisé une contre-réunion… mais nous, nous avons dû payer 200€ la location de la salle pour faire entendre notre point de vue ! ». Depuis, même si des travaux avait déjà été engagés pour accueillir un mât de mesure, son installation a été empêchée par le collectif.

Projet stoppé, mais pas classé

De son côté, le maire répond : « La population étant très hostile au projet, depuis le début nous avions dit ne rien faire si l’adhésion populaire ne nous suivait pas ». Il a donc mis la question à l’ordre du jour du conseil municipal. Sur 11 élus, 9 ont voté contre la poursuite du projet, 1 a voté pour et 1 dernier s’est abstenu. Affaire classée ? Pas pour le collectif en tout cas qui pose une question : « Un bail a été signé. Que devient-il ? Que va demander le promoteur en compensation ? Que va-t-il se passer dans le village voisin de Septfontaines où deux implantations sont prévues ? » s’interroge Béatrice Saillard qui promet de rester vigilante.