Doubs. Une grande Fondation pour le petit patrimoine

La Fondation du Patrimoine a été créée en 1996 pour aider le patrimoine rural non protégé. Conformément à sa mission et ses objectifs, 80% des projets soutenus sont situés dans la ruralité. La délégation régionale de la Fondation du Patrimoine vient de signer une convention avec le conseil départemental du Doubs. 

278
L'église de Tallenay a été restauré grâce à la Fondation du Patrimoine
Le patrimoine, témoin de la grande…et de la petite histoire

« Le patrimoine constitue un bien commun qui participe au cadre de vie des habitants et à l’attractivité du territoire » souligne la Fondation. Elle délivre un label pour des travaux réalisés sur des édifices et monuments non protégés au titre des Monuments Historiques. Ce label permet aux propriétaires de bénéficier d’incitation fiscale pour des travaux extérieurs validés par la DRAC (Direction Régionale de l’Action Culturelle).

Un label de qualité pour un financement incitatif
La fontaine de Chassagne est l’exemple d’un patrimoine local à préserver.

La Fondation du Patrimoine a remis les plaques labellisées à certains propriétaires le 29 juin dernier au Conseil départemental du Doubs. Le label « Fondation du Patrimoine » prend en compte la qualité patrimoniale du bien.  Cela concerne aussi bien les façades ou toitures de maisons ou d’immeubles, des fermes, des manoirs ou des clochers.  Le label est accordé dans les communes de moins de 20 000 habitants et les éléments de patrimoine doivent être représentatifs du territoire.

Le patrimoine industriel local fait partie intégrante des éléments faisant l’objet du label « Fondation du Patrimoine ». C’est le cas pour la cheminée des anciennes usines Ropp à Baume-les-Dames

Le financement repose sur une subvention globale accordée par le Conseil départemental à hauteur de 30 000€ (en 2022). Pour chaque dossier retenu, la subvention représente au moins 2% du montant des travaux. Elle peut être portée à 20% dans certains projets. En outre, les propriétaires peuvent déduire 50% du montant des travaux de leur revenu imposable.

Le Conseil régional est également partenaire de la Fondation du Patrimoine dans les communes de moins de 3500 habitants. La collectivité régionale abonde à hauteur de 1€ de subvention pour 1€ collecté. L’enveloppe maximum de 15 000€ est limitée à 20% du coût des travaux.

Le Pont-levis du château de Joux a été restauré dans le cadre du label « Fondation du Patrimoine », de la « Mission Stéphane Bern » et le mécénat national d’AXA – photo B.Devevey-Min

Protéger le patrimoine, c’est dynamiser le territoire, attirer de nouveaux habitants et développer le tourisme de proximité. C’est aussi réaliser des chantiers avec des emplois qualifiés et non délocalisables.

Yves Quemeneur

+ d’infos sur la collecte de dons et la présentation des projets  en téléphonant au 03 81 47 95 14 ou à bfcbesancon@fondation-patrimoine.org