Concours de sciences : 5 établissements en finale académique

Le 7 avril 2023, au musée du Temps de Besançon, cinq équipes de collégiens venues de cinq établissements différents de l’académie de Besançon s’affronteront dans l’optique de représenter l’académie lors de la finale nationale d'un concours de sciences, qui se déroulera le 31 mai 2023 au musée de l’Air et de l’Espace du Bourget.

606
Crédit : CGénial.

« Le « concours CGénial », qui se décline en « CGénial-collège » et « CGénial-lycée », est destiné à promouvoir les sciences. Fruit d’un partenariat entre « Sciences à l’École » et la Fondation CGénial, le concours CGénial récompense les projets menés en équipe, toutes sciences et techniques confondues », explique Nathalie Guyon, référente académique pour le concours scientifique CGénial à destination des collégiens, avant de poursuivre ; « Le « concours CGénial » invite les collégiens et les lycéens des voies générale, technologique et professionnelle à travailler, en équipe, un projet scientifique et technique ».

Cinq projets scientifiques

Sur les cinq équipes, deux viennent de Haute-Saône, deux viennent du Jura et une du Doubs. Le collège Pierre Hyacinthe Cazeaux de Morez sera représenté avec le projet intitulé « Il y a de l’électricité dans l’air et du plastique au sol ». L’autre établissement jurassien est le collège du Plateau de Lavans-lès-Saint-Claude, avec le projet « G-capté ».

Du côté de la Haute-Saône, des collégiens du collège Raymond Gueux de Gy présenteront leur projet « Un ballon pour explorer l’atmosphère de Gy », tandis que ceux du collège René Cassin de Noidans-lès-Vesoul proposeront leur réflexion pour travailler autour de la technologie au service de l’écologie.

Le collège Saint-Joseph de Maîche et « son four solaire »

Le seul établissement du département du Doubs représenté est le collège Saint-Joseph de Maîche, avec la « construction d’un four solaire », projet qui s’inscrit dans la suite de celui présenté l’an dernier. Un concours qui permet donc de rendre ludique la technologie, la physique-chimie, les SVT et les mathématiques.

La victoire 2022 pour Morez

L’an dernier, le 1er avril 2022, le collège de Morez avait remporté la finale académique à la maison natale de Pasteur à Dole, avec un projet intitulé « La matière est-elle satisfaisante ? ».

Cette fois-ci, les équipes sont attendues au musée du Temps. Trois collégiens représenteront et défendront le projet de leur équipe devant deux jurys. L’une des cinq équipes ira donc au Bourget pour la finale nationale et devra défendre les couleurs de l’académie de Besançon, pour espérer une victoire nationale.